√ Télécharger +500 QCM en Ophtalmologie avec La Correction QROC - SofioTheQue
FmD4FRX3FmXvDZXvGZT3FRFgNBP1w326w3z1NBMhNV5=
items

Télécharger +500 QCM en Ophtalmologie avec La Correction QROC

Description :

un glaucome, tension oculaire normale, hyper qcm, qcm network, emc, qcm glaucome, qcm cataracte, campus ophtalmologie, anatomie oculaire


 Evaluation Pratique par QCM / QROC

Sofiotheque.info

Vous êtes sur le point d’accéder => QCM en Ophtalmologie, des questions isolées avec lla réponse.  

Afin d'obtenir rapidement ce que vous voulez, vous pouvez cliquer directement sur le sujet souhaité 


=> QCM sur la Cataracte => de la 1 ère page à la 4 ème page
=> QCM sur le Glaucome =>de la 5 ère page à la 8 ème page
=> Cas cliniques => Sur la page N° 9
=> QROC 
=> Sur la page N° 9
=> DIAGEST Ophtalmo 
=> Sur la page N° 9
=> Téléchargement disponible  
=> Sur la page N° 9

1- Parmi les caractéristiques de la baisse d'acuité visuelle lors de cataracte isolée, une est inexacte : 

A. la baisse d'acuité visuelle s'accentue lentement sur plusieurs mois, parfois plusieurs années 

B. l'acuité visuelle est relativement conservée de près permettant encore la lecture 

C. l'acuité visuelle de loin peut être améliorée par un verre concave (= verre de myope) 

D. la baisse d'acuité visuelle s'accompagne de déformation des images (= métamorphopsies) et de scotome central 

E. une cécité est constatée lors de cataracte totale 


2- Parmi les propositions suivantes concernant la cataracte, une est inexacte. Laquelle ? 

A. la cataracte est responsable d'une baisse d'acuité visuelle progressive 

B. la cataracte peut entraîner une diplopie binoculaire, c'est-à-dire qui n'est présente que les deux yeux ouverts 

C. lorsqu'une cataracte est totale, la perception de la lumière reste encore possible 

D. la cataracte évoluée peut entraîner un glaucome 

E. on doit examiner le fond d'oeil d'une cataracte avant de l'opérer pour pouvoir estimer la récupération visuelle post-opératoire 


3- Parmi les affections suivantes, quelle est celle qui n'entraîne pas de cataracte ? 

A. le diabète 

B. la maladie de Horton 

C. la rubéole congénitale 

D. une uvéite antérieure à répétition 

E. un traumatisme oculaire avec plaie transfixiante du globe 


4- Tous les signes suivants peuvent se rencontrer lors d'une cataracte sauf un, lequel ? 

A. éblouissement à la lumière vive 

B. diplopie monoculaire 

C. métamorphopsies 

D. baisse d'acuité visuelle de loin 

E. sensation de brouillard devant les yeux 


5- Une des propositions concernant la cataracte sénile totale est inexacte : 

A. la pupille est gris-blanchâtre 

B. le réflexe photomoteur est conservé 

C. l'échographie oculaire peut nous renseigner sur l'état de la rétine 

D. les résultats fonctionnels après traitement chirurgical ne sont pas bons, compte tenu de l'ancienneté de la cataracte, même si la rétine et le nerf optique sont normaux 

E. sans traitement, des complications glaucomateuses peuvent survenir 


6- Quelle est la fœtopathie la plus fréquente responsable de cataracte congénitale bilatérale non héréditaire ? 

A. grippe 

B. infection à cytomégalovirus

C. rubéole 

D. toxoplasmose 

E. herpès 


7- La cataracte sénile : 

A. est une affection généralement unilatérale 

B. est responsable d'une baisse d'acuité visuelle rapide de la vision de loin 

C. se diagnostique à l'examen bio-microscopique au verre à trois miroirs 

D. peut se compliquer de glaucome chronique à angle ouvert 

E. est habituellement traitée par phakoémulsification aux ultra-sons et implantation d'un cristallin artificiel


8- Parmi les cinq propositions concernant le traitement de la cataracte sénile, une est inexacte ; laquelle ? 

A. Le traitement d'une cataracte évoluée est uniquement chirurgical 

B. L'intervention actuelle de la cataracte fait appel à l'émulsification du cristallin par les ultra-sons suivie de l'implantation d'un cristallin artificiel 

C. La récupération visuelle après chirurgie est tributaire de l'état de la macula 

D. L'opacification secondaire de la capsule postérieure après chirurgie entraîne des myodésopsies sans baisse d'acuité visuelle 

E. Un oedème cornéen est une complication possible après chirurgie de cataracte 


9- QCU : Afin de diagnostiquer une cataracte, il est conseillé de : 

A. faire une échographie pour rechercher un décollement de rétine méconnu. 

B. prendre le tonus oculaire en vue de rechercher un éventuel glaucome associé. 

C. effectuer un examen de fond d’œil pour estimer l’état de la rétine. 

D. rechercher pour un glaucome, effectuer un examen d’œil pour apprécier l’état de la rétine, faire une échographie et un électrorétinogramme. 

E. aucune de ces réponses n'est vraie. 


10- Pour diagnostiquer l’étiologie d’une cataracte, il nous faut des caractéristiques précises nous permettant d’aboutir au bon diagnostic. Les cataractes congénitales sont : 

A. consécutives à une pathologie oculaire ou une pathologie générale : une uvéite chronique, des cataractes métaboliques et endocriniennes. 

B. associées à des pathologies comme la trisomie, la Maladie de Steinert et certaines affections cutanées. 

C. secondaires à une corticothérapie générale au long cours nécessitant un traitement chirurgical et/ou à une radiothérapie orbitaire. 

D. bilatérales, dominées par la cataracte de la rubéole congénitale, associées à d’autres atteintes oculaires et/ou générales, de transmission autosomale dominante. 

E. liées à des troubles métaboliques, présentées habituellement chez le sujet de 65 ans et rarement chez les jeunes, bilatérales et asymétriques, responsables pour la baisse d’acuité lentement progressive. 


11- Le moyen le plus utilisé, connu pour son efficacité en cas d’extraction du cristallin cataracté est : 

A. la mise ne place d’un cristallin artificiel (implant intraoculaire) 

B. la correction par lunettes 

C. la correction par lentille de contact 

D. phakoémulsification par ultra-sons. 

E. aucune de ces propositions n'est vraie 


12- Le traitement chirurgical d’une cataracte permet d’avoir une récupération fonctionnelle assez rapidement. Dans 10 % des cas, il est possible qu’il y ait des complications qui touchent 1% des patients : 

A. Les infections intraoculaires aboutissant à la perte fonctionnelle ou encore anatomique de l’œil. 

B. Les infections intraoculaires et les œdèmes maculaires laissant une baisse d’acuité visuelle définitive. 

C. Le décollement de la rétine. 

D. Les cataractes secondaires par opacification de la capsule postérieure. 

E. aucune de ces propositions n'est vraie 


13- Une cataracte compliquée peut survenir après toutes ces affections oculaires sauf une. Laquelle ? 

A. Luxation traumatique du cristallin 

B. Myopie forte 

C. Iridocyclite 

D. Conjonctivite aiguë 

E. Décollement de rétine après échec du traitement chirugical 


14- Parmi les signes suivants, citer un signe évoquant la cataracte du diabétique : 

A. Cataracte unilatérale 

B. Cataracte bilatérale 

C. Cataracte nucléaire 

D. Cataracte corticale antérieure 

E. Cataracte équatoriale


15- La découverte d'une cataracte chez un nouveau-né, porteur d'un souffle systolique est évocatrice :

A. d'une trisomie 21

B. d'une embryopathie rubéolique

C. d'une maladie des inclusions cytomégaliques

D. d'une maladie métabolique

E. aucune des propositions précédentes


>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 02 ) 

####SIKI####


16- Quelle est la plus fréquente des cataractes pathologiques ?

A. La cataracte de l'eczéma

B. La cataracte du diabétique

C. La cataracte au Dinitra

D. La cataracte de la tétanie

E. La cataracte de la maladie de Steinert


17- Une cataracte congénitale pourra être suspectée en présence de l'un des signes suivants. Lequel ?

A. une buphtalmie

B. une leucocorie

C. un oeil rouge

D. une mégalocornée

E. aucun des signes précédents


18- Quel est ou quels sont le ou les produits susceptibles de provoquer une cataracte ?

A. amiodarone

B. antipaludéens de synthèse

C. corticoïdes

D. antispasmodiques

E. phénothiazine


19- Tous les agents physiques suivants peuvent provoquer une cataracte, sauf un. Lequel ?

A. la foudre

B. l'électricité industrielle

C. les ultraviolets

D. les infrarouges

E. les rayons X


20- Un nouveau-né, sans hérédité malformative particulière, paraît légèremente icrophtalme et est atteint de cataracte. Quelle est l'étiologie la plus probable de cette cataracte ?

A. toxoplasmose maternelle au début de la

grossesse

B. rubéole maternelle au début de la grossesse

C. prise maternelle de médicaments pendant la

grossesse

D. exposition maternelle aux rayons X pendant la

grossesse

E. aucune des propositions ci-dessus


21- Toutes les affirmations sont exactes, sauf une. La cataracte peut être secondaire à:

A. une hypocalcémie

B. un diabète

C. la prise de corticoïdes

D. la prise d'indométacine

E. myotonie de Steinert


22- Quel est le principal risque évolutif de la cataracte congénitale?

A. la survenue d'un décollement de rétine

B. l'intumescence cristallinienne

C. l'atrophie du nerf optique

D. l'amblyopie

E. l'atrophie du globe oculaire


23- Quel examen privilégié renseigne sur l'état de transparence du cristallin?

A. examen au biomicroscope

B. tonométrie oculaire

C. angiographie fluorescéinique

D. radiographie des orbites

E. échographie


24- Voici 5 propositions concernant la cataracte. Une seule est inexacte. Laquelle?

A. la corticothérapie générale au long cours

impose la surveillance du cristallin

B. une cataracte unilatérale de cause inconnue

doit faire évoquer un corps étranger oculaire

C. une myotonie de Steinert se complique

habituellement d'une cataracte

D. l'électro-rétinogramme permet d'apprécier la

rétine en cas de cataracte blanche totale

E. l'opération de la cataracte rend l'oeil myope


25- Quel est le signe subjectif le plus fréquent dans l'évolution d'une cataracte sénile ?

la douleur à la palpation du globe

la perte brutale de la vision d'un oeil

le rétrécissement progressif du champ visuel

l'apparition de mouches volantes

la vision brouillée avec éblouissement



26- La cataracte sénile :

A. donne une lueur pupillaire rose

B. s'accompagne de phosphènes

C. s'accompagne d'un cercle périkératique

D. entraîne une baisse visuelle progressive

E. est en général unilatérale 


27- Le symptôme clinique le plus constant dans la cataracte sénile est: 

A. la diplopie 

B. l'amaurose 

C. la photopsie 

D. la baisse progressive de la vision 

E. la réduction du champ visuel 


28- La cataracte peut entraîner tous les symptômes suivants sauf un, lequel? 

A. cécité 

B. ciplopie monoculaire 

C. eblouissement 

D. diminution de l'acuité visuelle de près 

E. diminution de l'acuité visuelle de loin 


29- Quelle est l'étiologie la plus fréquente des cataractes pathologiques? 

A. l'eczéma B. le diabète 

C. la corticothérapie 

D. la tétanie 

E. la maladie de Steinert 


30- La cataracte rosette se voit en cas de : 

A. traumatisme 

B. corps étranger 

C. diabète 

D. hyperparathyroïdie 

E. tout ce qui précède  


Réponses : 1- D // 2- B // 3- B // 4- C // 5- D // 6- C // 7- E // 8- D // 9- D // // 10- D // 11- A // 12- B // 13- D // 14- B // 15- B // 16- B // 17- B // 18- C // 19- A // 20- B // 21- D // 22- D // 23- A // 24- E // 25- E // 26- D // 27- D // 28- A // 29- B // 30- A

>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 03 ) 

####SIKI####

31- Une cataracte chez un adulte jeune peut-être due à : 

A. un diabète insulino-dépendant 

B. une hyperthyroïdie 

C. un traumatisme oculaire 

D. un glaucome chronique 

E. une myopathie de Steinert 


32- Les signes fonctionnels d'une cataracte sénile modérément évoluée sont : 

A. une baisse d'acuité visuelle prédominant sur la vision de près 

B. des phénomènes diplopiques un seul oeil étant ouvert 

C. des sensations d'éblouissement, surtout à la lumière solaire 

D. l'impression de myodésopsies (= mouches devant les yeux) 

E. la perception d'une tache noire au centre de la vision (scotome central) en cas de cataracte nucléaire 


33- Un patient de 65 ans présente une cataracte débutante, vous évoquez ce diagnostic sur : 

A. une diplopie monoculaire 

B. une diplopie binoculaire 

C. la perception de myodésopsies 

D. la perception de métamorphopsies 

E. l'installation d'une myopie 


34- Une cataracte pathologique peut survenir à l'évolution de : 

A. Diabète 

B. Myotonie de Steinert (ou Myopathie myotonique) 

C. Hypoparathyroïdie 

D. Hyperparathyroïdie 

E. Maladie de Horton (ou artérite temporale) 


35- Les signes fonctionnels de la cataracte peuvent être : 

A. Rétrécissement concentrique du champ visuel 

B. Baisse d'acuité visuelle rapide 

C. Diplopie binoculaire 

D. Diplopie monoculaire 


36- Les signes fonctionnels de la cataracte peuvent être : 

A. Vision de près possible sans lunette 

B. Baisse d'acuité visuelle lente 

C. Myodésopsies bilatérales 

D. Vision trouble comme à t ravers une chute d'eau 

E. Phosphènes 


37- Parmi ces étiologies, cochez celle(s) associée(s) fréquemment à une cataracte : 

A. Traumatismes oculaires perforants 

B. Dystrophie myotonique dite de Steinert 

C. Âge avancé 

D. Hyperparathyroïdie 

E. Corticothérapie à forte dose et au long cours 


38- Cochez les maladies potentiellement à l'origine d'une cataracte : 

A. Hyperthyroïdie 

B. Hypothyroïdie 

C. Diabète sucré 

D. Hyperparathyroïdie 

E. Hypoparathyroïdie 


39- Des cataractes "pathologiques" peuvent s'observer au cours : 

A. des dermatoses atopiques 

B. du diabète 

C. de la tétanie 

D. de la goutte 

E. des hypercholestérolémies 


40- Une cataracte congénitale pourra être suspectée chez l'enfant devant : 

A. une buphtalmie (gros oeil) 

B. un reflet noir de la pupille 

C. un oeil rouge 

D. un strabisme 

E. une mydriase 


41- Parmi les signes fonctionnels suivants, quel est celui, quel sont ceux, qui peut (peuvent) faire évoquer le diagnostique de cataracte ? 

A. Baisse d'acuité visuelle 

B. Métamorphopsie 

C. Halos colorés 

D. Eblouisseme

E. Myodesopsie 


42- Un patient de 70 ans présente un début de cataracte. Vous évoquez ce diagnostic sur : 

A. Une diplopie monoculaire 

B. Un larmoiement 

C. La perception de points noirs 

D. L'installation d'une myopie 

E. Une rougeur conjonctivale 


43- Devant une cataracte unilatérale, que doit-on rechercher comme étiologie(s) ? 

A. Décollement de rétine 

B. Tumeur intraoculaire 

C. Hypoparathyroïdie 

D. Diabète 

E. Traumatisme oculaire 


44- Une cataracte peut se compliquer (avant tout geste chirurgical) de: 

A. Occlusion veineuse rétinienne 

B. Décollement de rétine 

C. Uvéite 

D. Hypertonie oculaire 

E. Blocage pupillaire 


45- La cataracte peut entraîner : 

A. Des céphalées 

B. Une myopie 

C. Un astigmatisme 

D. Une baisse d'acuité visuelle 

E. Des phosphènes 


>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 04 ) 

####SIKI####


46- Parmi les causes suivantes, certaines peuvent être à l'origine d'une cataracte. Laquelle ou lesquelles : 

A. Electrocution 

B. Brûlures par bases 

C. Contusion oculaire 

D. Radiations ionisantes 

E. Intoxication à l'éthambutol 


47- On évoque une cataracte devant: 

A. Des phosphènes 

B. Une myopie récente 

C. Des éblouissements 

D. Une baisse progressive d'acuité visuelle de loin et/ou de près 

E. Des mouches volantes 


48- La récupération fonctionnelle après opération de la cataracte est limitée en cas de : 

A. Dégénérescence maculaire 

B. Dégénérescence palissadique 

C. Glaucome chronique 

D. Gérontoxon 

E. Hyalite 


49- Devant une cataracte unilatérale après un traumatisme à globe ouvert, deux examens parmi les suivants sont indispensables, lesquels? 

A. L'angiographie fluorescéïnique 

B. La tomographie 

C. La radiographie orbitaire 

D. Les potentiels évoqués visuels 

E. L'échographie 


50- Une cataracte congénitale peut être suspectée chez l'enfant en présence: 

A. De buphtalmie 

B. De leucocorie 

C. D'œil rouge 

D. De strabisme 

E. De mydriase 


51- La cataracte se traduit par : 

A. Une baisse d'acuité visuelle brutale 

B. Une diplopie monoculaire 

C. Une douleur oculaire 

D. Une disparition du reflet pupillaire 

E. Un éblouissement 


52- Des cataractes « pathologiques » peuvent s'observer au cours : 

A. Des hypercholestérolémies familiales 

B. De la goutte 

C. De la tétanie 

D. Du diabète 

E. Des dermatoses atopiques 


53- Devant une cataracte congénitale, il faut rechercher : 

A. Rubéole 

B. Scarlatine 

C. Trisomie 21 

D. Prématurité 

E. Toxoplasmose 


54- Une cataracte survenant chez un adulte âgé de moins de soixante ans, non diabétique, peut être liée notoirement à un ou plusieurs des facteurs étiologiques énumérés ci-dessous : 

A. Travail prolongé devant un écran de visualisation 

B. Exposition importante ou prolongée à un rayonnement ionisant 

C. Travail dans un milieu empoussiéré

D. Travail prolongé sous rayonnement infrarouge intense (verrerie par exemple) 

E. Accident électrique comportant une traversée de l'oeil par un courant de haute tension 


55- Devant une cataracte bilatérale en cupule postérieure d'un sujet de 40 ans, quels sont, parmi les examens biologiques suivants, celui ou ceux qu'il est impératif de demander en vue de préciser l'étiologie ? 

A. Phosphorémie 

B. Glycémie 

C. Cholestérolémie 

D. Calcémie 

E. Uricémie 


56- Lors d'opacification totale blanche du cristallin : 

A. La vision est inférieur à 1/20 

B. Il n'y a plus de perception de la lumière 

C. La cataracte est visible à l'oeil nu 

D. Le réflexe photomoteur est aboli 

E. L'échographie oculaire et un bilan électrophysiologique évaluent les voies optiques 


57- Concernant la cataracte : 

A. Il y'a une baisse légèrement progressive de la vision. 

B. Le traitement est uniquement chirurgical. 

C. La récupération fonctionnelle est médiocre 

D. La complication la plus fréquente est l'endophtalmie 

E. Toutes ces propositions sont vraies 


58- Au cours de la cataracte ; on peut trouver : 

A. Une baisse d'acuité visuelle 

B. Une photophobie 

C. Une diplopie monoculaire 

D. Une myopie d'indice 

E. Une modification de la perception des couleurs 


59- Concernant le diagnostic de cataracte ; cochez la (les) proposition(s) correcte(s): 

A. Le diagnostic de cataracte est clinique 

B. Le diagnostic de cataracte ne requiert aucun examen complémentaire 

C. Certains examens complémentaires sont nécessaires 

D. L’échographie en mode B peut s’avérer utile en cas de cataracte dense avec fond d’œil inaccessible 

E. A et B sont fausses 


60- La cataracte liée à l’âge est : 

A. de moins en moins fréquente 

B. dite contusive 

C. le plus souvent bilatérale 

D. le plus souvent asymétrique 

E. de traitement exclusivement chirurgical


Réponses : 31- ACE // 32- BC
// 33- AE // 34- ABC // 35- DE // 36- ABD // 37- ABCE // 38- CE // 39- ABC // 40- DE // 41- AD // 42- AD // 43- ABE // 44- CDE // 45- BD // 46- ABCD // 47- BCD // 48- ACE // 49- CE // 50- BDE // 51- BDE // 52- CDE // 53- ACE // 54- BDE // 55- ABD // 56- ABCDE // 57- ABD // 58- ABCDE // 59- ABCD // 60- CDE



>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 05 ) 

####SIKI####


1- Un nouveau-né, sans hérédité malformative particulière, paraît légèrement microphtalme et est atteint de cataracte. Quelle est l'étiologie la plus probable de cette cataracte ? 

A. Toxoplasmose maternelle au début de la grossesse 

B. Rubéole maternelle au début de la grossesse 

C. Prise maternelle de médicaments pendant la grossesse 

D. Exposition maternelle aux rayons X pendant la grossesse 

E. Aucune des propositions ci-dessus 


2- La cataracte morganienne : 

A. Est aussi dite hypermûre 

B. Est aussi dite congénitale 

C. Est aussi dite intumescente 

D. A un aspect typique en coucher de soleil 

E. Toutes ces propositions sont fausses 


3- Concernant la cataracte ; laquelle (lesquelles) des propositions suivantes est(sont) exact(s) ? 

A. C’est l’opacification du cristallin 

B. C’est l’opacification de la cornée 

C. Son traitement est toujours chirurgical 

D. Son traitement est uniquement médical 

E. La cataracte cortisonique est la principale étiologie 


4- Concernant la cataracte ; laquelle (lesquelles) des propositions suivantes est(sont) exact(s) ? 

A. C’est la première cause de cécité dans le tiers monde 

B. C’est l’opacification du cristallin 

C. C’est l’opacification de la cornée 

D. Il s’agit le plus souvent de cataracte sénile 

E. Il s’agit le plus souvent de cataracte traumatique 


5- L’aspect typique de la cataracte traumatique est la cataracte : 

A. En rosacé 

B. En coucher de soleil 

C. Zonulaire 

D. En cavalier 

E. Toutes ces propositions sont fausses 


6- La microscopie spéculaire est un appareil qui permet : 

A. La mesure du tonus oculaire 

B. La mesure de la profondeur de la chambre antérieure 

C. La mesure de la densité endothéliale de la cornée 

D. De quantifier le tyndall de la chambre antérieure 

E. De faire tout ce qui précède 


7- Concernant la cataracte intumescente ; laquelle (lesquelles) des propositions suivantes est(sont) exact(s) ? 

A. C’est une augmentation du volume du cristallin 

B. C’est une diminution du volume du cristallin 

C. Elle peut provoquer une crise de GAFA 

D. C’est une cataracte cortisonique 

E. Elle survient uniquement chez l’enfant 


8- La myopie d'indice : 

A. Est due à un début de cataracte 

B. Se voit dans les cataractes totales 

C. Se corrige par le laser 

D. Est due un allongement de l'axe antéropostérieur du globe oculaire 

E. Les réponses A et C sont justes 


9- Le diagnostic de la cataracte peut se faire : 

A. A la lampe à fente (LAF) 

B. Avec une angiographie 

C. Au biomicroscope 

D. Avec une échographie mode A 

E. Avec une échographie mode B


10- Les moyens de correction de l'aphakie sont : 

A. Les verres correcteurs 

B. Les lentilles de contact 

C. Les prismes de Fresnel 

D. Les implants intra oculaire pliable 

E. Les implants intraoculaires rigides en PMMA 


11- La chirurgie de la cataracte peut se compliquer : 

A. D'hémorragie expulsive 

B. D'endophtalmie 

C. De décollement de rétine 

D. D'intumescence 

E. D'œdème maculaire cystoïde 


12- La technique chirurgicale actuellement la plus utilisée dans le traitement de la cataracte sénile est : 

A. L'extraction intra capsulaire 

B. La phacoémulsification avec implantation en chambre postérieure 

C. L'extraction extracapsulaire 

D. La vitaminothérapie b12 

E. La phacoémulsification avec implantation en chambre antérieure 


13- Les symptômes d'une cataracte sénile sont : 

A. L'éblouissement 

B. Le scotome central 

C. La diplopie monoculaire 

D. La diplopie binoculaire 

E. La myopie de courbure 


14- La cataracte peut se compliquer avant chirurgie : 

A. D'hypertonie oculaire 

B. De décollement de rétine 

C. D'hypotonie oculaire 

D. D'inflammation intraoculaire 

E. De kératite aigue 


15- Les symptômes de la cataracte sont: 

A. Les céphalées chroniques 

B. Le brouillard visuel progressif 

C. Les myodésopsies 

D. Les douleurs oculaires 

E. Toutes les réponses sont fausses 


16- Quelles complications de la chirurgie de la cataracte faut-il craindre ? A. Une cataracte secondaire 

B. Un oedème maculaire cystoïde 

C. Une neuropathie optique rétrobulbaire 

D. Une endophtalmie 

E. Un décollement de rétine 


17- Quelles sont les caractéristiques d'un cristallin normal ? 

A. Une lentille biconvexe 

B. Est une structure nerveuse 

C. Une transparence 

D. Est richement vascularisée 

E. Permet l'accommodation 


18- Quelles sont les causes de cataracte ? 

A. La sénilité 

B. La sclérose en plaques 

C. Le traumatisme 

D. L'accident vasculaire cérébral 

E. Le diabète 


19- Quels sont les différents symptômes devant faire suspecter une cataracte ? 

A. Une diplopie monoculaire 

B. Une modification de la perception des couleurs 

C. Des céphalées 

D. Une photophobie 

E. Une baisse d'acuité visuelle 


20- Les signes fonctionnels de la cataracte peuvent être : 

A. La diplopie monoculaire 

B. Le rétrécissement concentrique du champ visuel 

C. La baisse d'acuité visuelle rapide 

D. La diplopie binoculaire 

E. La photophobie


Réponses : 1- B   //    2- AD   //     3- AC   //     4- ABD   //     5- A    //    6- C   //     7- AC   //     8- A   //     9- AC   //     10- ABDE   //     11- ABCE   //     12- B   //     13- AC   //     14- AD   //     15- B   //     16- ABDE   //     17- ACE   //     18- ACE   //     19- ABDE   //     20- AE



>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 06 ) 

####SIKI####


1- Un glaucome aigu par fermeture de l'angle ne devrait jamais recevoir de : 

A. Diurétiques 

B. Collyres mydriatiques 

C. Mannitol 

D. Injection atropinique 


2- Le glaucome aigu à angle fermé est une affection : 

A. Qui s'observe à tout âge 

B. Plus fréquente chez la femme que chez l'homme 

C. A laquelle est prédisposé le fort myope 

D. Déclenchée par la prise de médicament parasympathicolytique 

E. Qui peut succéder à un choc émotionnel 


3- Le glaucome aigu par fermeture de l'angle survient le plus souvent chez : 

A. L'enfant 

B. Le fort myope 

C. L'aphake 

D. L'hypermétrope 

E. Les sujets de sexe masculin 


4- Un glaucome aigu par fermeture de l'angle peut être déclenché par la prise de : 

A. Médications antibiotiques 

B. Médications cortisonées 

C. Médications parasympathicomimétique 

D. Médications atropiniques 

E. Médications sympathicomimétiques 


5- Chez un sujet atteint de glaucome aigu par fermeture de l'angle vous pouvez prescrire : 

A. Acétazolamide (Diamox®) en comprimés 

B. Bêta-bloquant en collyre (Timoptol) 

C. Collyre de nitrate de Pilocarpine 

D. Collyre Isméline® (guanéthidine) 

E. Collyre Glauposine® (épinéphrine) 


6- Le ou les signes suivants appartiennent au glaucome aigu à angle fermé : 

A. Baisse d'acuité visuelle 

B. Douleur oculaire et péri orbitaire 

C. Rougeur oculaire 

D. Myosis 

E. Tous les signes suscités 


7- Parmi les éléments suivants, le(s)quel(s) favorise(nt) la survenue d'un glaucome aigu par fermeture de l'angle ? 

A. Myopie 

B. Etroitesse de la chambre antérieure 

C. Petite taille du cristallin 

D. Instillation d'un collyre conicoïde 

E. Instillation d'un collyre néosynéphrine 5 % 


8- Voici 5 propositions concernant la grande crise de glaucome aigu. Une seule est inexacte. Laquelle ? 

A. Il existe une constitution anatomique particulière de l'angle iridocornéen 

B. Le glaucome aigu est liée à l'accolement de la base de l'iris au trabéculum

C. La baisse de l'acuité visuelle est majeure 

D. Il existe un myosis intense 

E. Le globe oculaire est "dur comme du bois" à la palpation 


9- Indiquez le(s) facteur(s) qui intervien(nen)t dans le déclenchement de la crise de glaucome aigu : 

A. Le blocage pupillaire 

B. L'hypersécrétion de l'humeur aqueuse 

C. La sclérose du trabeculum scléral 

D. L'accolement de la base de l'iris à la face postérieure de la cornée 

E. L'hyperpression veineuse épisclérale 


10- Parmi les signes cliniques de la crise de glaucome aigu, l'un est inexacte. Lequel ? 

A. L'œil est rouge 

B. L'œil est douloureux 

C. L'acuité visuelle est abaissée 

D. La pupille est en myosis 

E. La cornée est œdémateuse 


11- Dans une crise de glaucome par fermeture de l'angle, l'examen oculaire révèle : 

A. œil dur, rouge, chambre antérieure plate. mydriase 

B. œil dur, rouge, chambre antérieure plate. myosis 

C. œil dur, rouge, chambre antérieure normale. mydriase

D. œil dur. rouge, chambre antérieure normale, myosis 

E. Aucune des propositions 


12- Dans quelle(s) affection(s) ne doit-on jamais prescrire de collyre atropinique ? 

A. Iridocyclite 

B. Kératite herpétique 

C. Glaucome aigu à angle fermé 

D. Glaucome chronique à angle ouvert 

E. Glaucome malin 


13- D'autres circonstances déclenchantes que la mydriase médicamenteuse sont susceptibles de provoquer un glaucome aigu. Lesquelles ? 

A. Le choc affectif 

B. Une intervention chirurgicale 

C. L'instillation de Pilocarpine 

D. Le séjour dans l'obscurité 

E. L'instillation d'un collyre corticoïde 


14- Les collyres mydriatiques sympathicomimétiques sont contreindiqués : 

A. En présence d'une uvéite hypertensive 

B. Dans le glaucome par fermeture de l'angle 

C. Dans le glaucome à angle ouvert 

D. Lors d'une crise de glaucome aigu 

E. Seules les propositions B et D sont vraies 


15- Le glaucome par fermeture de l'angle survient le plus souvent chez les sujets porteurs d'une amétropie. Laquelle ? 

A. Myopie 

B. Astigmatisme 

C. Hypermétropie 

D. Anisométropie 

E. Aphakie 


16- Le glaucome aigu survient sur des yeux à conformation anatomique prédisposante, c'est-à-dire sur des yeux avec : 

A. Angle iridocornéen trop large 

B. Rayon de courbure de la cornée trop grand 

C. Cristallin trop plat 

D. Chambre antérieure de profondeur réduite 

E. Mailles du trabeculum trop serrées 


17- Dans un glaucome à angle étroit, quel(s) médicament(s) administré(s) par voie générale vous parai(ssen)t contreindiqués ? 

A. Atropine 

B. Inhibiteur de l'anhidrase carbonique 

C. Inhibiteur de la monoamine-oxydase 

D. Antihistaminique de synthèse 

E. Dérivés nitrés 


18- Voici 5 propositions concernant le glaucome aigu, une seule réponse est inexacte. Laquelle ? 

A. Le traitement médical repose, en l'absence de contre-indication, sur les hypotonisants par voie générale 

B. Les myotiques sont formellement contreindiqués 

C. Un traitement chirurgical secondaire est nécessaire 

D. L'iridectomie prophylactique sur l'autre œil est indispensable 

E. Les crises hypertoniques subaiguës traduisent des épisodes de fermeture incomplètes de l'angle iridocornéen 


19- Parmi les maladies intraoculaires suivantes, indiquez celle(s) qui se manifeste(nt) habituellement par des douleurs : 

A. Choroïdite 

B. Glaucome aigu par fermeture de l'angle 

C. Iridocyclite 

D. Glaucome chronique à angle ouvert 

E. Rétinopathie diabétique 


20- Parmi les traitements oculaires locaux suivants, quel(s) est celui(ceux) qui sera(ont) prescrit(s) dans une crise de glaucome aigu ? 

A. Atropine 

B. Pilocarpine 

C. Néosynéphrine 

D. Antibiotiques 

E. Pansement occlusif 


21- Parmi les propositions suivantes concernant la grande crise de glaucome par fermeture de l'angle, primitive, laquelle(lesquelles) est(sont) exactes(s) ? 

A. Elle peut être déclenchée par l'instillation d'un collyre sympathomimétique 

B. Elle survient le plus souvent sur un œil hypermétrope 

C. Elle s'accompagne toujours d'un blocage pupillaire 

D. L'examen du champ visuel n'est pas nécessaire au diagnostic

E. Son traitement passe obligatoirement par la réalisation d'une iridectomie 


22- Une crise de glaucome aigu, chez un sujet prédisposé peut être déclenchée par la prise de : 

A. Les antispasmodiques 

B. Les IMAO 

C. L'éthambutol 

D. Les antiparkinsoniens anticholinergiques 

E. La chlorpromazine 


23- Le ou les signes suivants appartiennent au glaucome aigu à angle fermé : 

A. Baisse d'acuité visuelle 

B. Douleur oculaire et péri-orbitaire 

C. Rougeur oculaire 

D. Myosis 

E. œdème de cornée 


24- Un intrus s'est glissé dans cette série de troubles que l'on observe fréquemment dans la grande crise de glaucome aigu par fermeture de l'angle iridocornéen. Quel estil ? 

A. Céphalées 

B. Vomissements 

C. Cercle périkératique 

D. Cornée œdémateuse 

E. Myosis serré 


25- Certains collyres peuvent être à l'origine d'un glaucome aigu. Lequel ou lesquels ? A. Collyre à la novésine 

B. Collyre antibiotique 

C. Collyre à la fluorescéine 

D. Collyre mydriatique 

E. Collyre corticoïde 



>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 07 ) 

####SIKI####


26- Le ou les médicaments suivants sont susceptibles de provoquer l'apparition d'un glaucome aigu à angle fermé : 

A. Atropine 

B. Cordarone 

C. Anafranil® 

D. Avlocardyl® 

E. Tout ce qui précède 


27- Un œil rouge, douloureux et dur peut faire suspecter une crise de glaucome aigu ou une uvéite antérieure hypertensive aiguë. Parmi les signes suivants, quel est celui qui permet de retenir sans hésitation le premier diagnost 

A. L'œdème cornéen 

B. La baisse de vision 

C. La mydriase 

D. La photophobie 

E. Le larmoiement 


28- Parmi les affections suivantes, laquelle ou lesquelles associent à la fois rougeur oculaire et baisse de l'acuité visuelle ? 

A. Glaucome aigu 

B. Névrite optique rétrobulbaire 

C. Iridocyclite 

D. Kératite 

E. Décollement de rétine 


29- Parmi les signes suivants, le(s)quel(s) est sont présent(s) au cours d'une crise de glaucome aigu ? 

A. œdème cornéen 

B. Semi mydriase 

C. Hypertonie oculaire 

D. Aréflexie pupillaire 

E. Cercle périkératique 


30- Parmi les circonstances suivantes, laquelle ne favorise pas la crise de glaucome aigu par fermeture de l'angle ? 

A. L'augmentation de la surface de contact entre l'iris et le cristallin 

B. Le blocage pupillaire total 

C. Le myosis 

D. L'instillation oculaire d'atropine 

E. La mise dans l'obscurité 


31- Voici 5 affections pouvant être a l'origine d'une baisse brutale de l'acuité visuelle, L'œil y reste habituellement "blanc", sauf dans une des étiologies suivantes. Laquelle donne un œil rouge ? 

A. Crise de glaucome aigu 

B. Hémorragie du vitré 

C. Oblitération de l'artère centrale de la rétine 

D. Thrombose de la veine centrale de la rétine 

E. Décollement massif de la rétine 


32- Tous ces médicaments sauf un peuvent déclencher une crise de glaucome aigu chez un sujet prédisposé. Lequel ? 

A. Les dérivés nitrés 

B. Les I M.A.O. 

C. L'éthambutol 

D. Les antiparkinsoniens anticholinéraïques 

E. La chlorpromazine


33- Voici 5 affections pouvant être à l'origine d'une baisse brutale de l'acuité visuelle. L'une de ces affections provoque habituellement un cercle périkératique. Laquelle ? 

A. L'hémorragie du vitré 

B. La crise de glaucome aigu 

C. L'oblitération de l'artère centrale de la rétine 

D. La thrombose de la veine centrale de la rétine non compliquée 

E. Le décollement de rétine idiopathique 


34- L'examen ophtalmologique ayant révélé que l'œil gauche présente une prédisposition anatomique au glaucome aigu, quelles sont les options thérapeutiques qui doivent être proposées à cette patiente ? 

A. Surveillance régulière de la pression intraoculaire 

B. Instillation définitive d'un collyre bétabloquant 

C. Instillation définitive d'un collyre parasympathicomimétique 

D. Iridectomie périphérique chirurgicale 

E. Iridotomie au laser 


35- Parmi les affections suivantes, quelle(s) est(sont) celle(s) qui peu(ven)t comporter à la fois rougeur oculaire et baisse de la vision ? 

A. Glaucome aigu 

B. Conjonctivite 

C. Kératite 

D. Episclérite 

E. Iridocyclite 


36- Parmi les éléments suivants, le(s)quel(s) favorise(nt) la survenue d'un glaucome aigu par fermeture de l'angle ? 

A. Myopie 

B. Etroitesse de la chambre antérieure 

C. Petite taille du cristallin 

D. Instillation d'un collyre corticoïde 

E. Instillation d'un collyre mydriatique 


37- Parmi les médicaments suivants prescrits à la patiente, le(s)quel(s) est(sont) susceptible(s) de déclencher une crise de glaucome par fermeture de l'angle? 

A. Antipaludéens de synthèse 

B. Antispasmodiques digestifs 

C. œstrogènes 

D. Antiinflammatoire non stéroïdiens 

E. Antidépresseurs 


38- Vous êtes amené à voir en garde une femme de 70 ans pour des céphalées susorbitaires violentes. s'accompagnant de vomissements et d'un état de choc modéré. La patiente se plaint de ne plus voir d'un œil. brutalement depuis quelques heures. A l'examen, cet œil est rouge de façon diffuse. Ces seuls signes orientent vers : 

A. Une occlusion intestinale 

B. Une méningite bactérienne 

C. Une crise de glaucome aigu 

D. Une névralgie faciale 

E. Aucune des propositions précédentes 


39- Devant un œil rouge, douloureux avec atteinte de l'acuité visuelle, vous évoquez le ou les diagnostics suivants : 

A. Conjonctivite 

B. Uvéite antérieure 

C. Iridocyclite 

D. Glaucome aigu 

E. Hémorragie sous-conjonctivale 


40- Le traitement d'une crise aiguë de glaucome par fermeture de l'angle comprend : 

A. la perfusion intraveineuse de mannitol à 20 % 

B. l'injection intraveineuse d'Acétazolamide (diamox) 

C. l'instillation d'un collyre pilocarpinique 

D. une iridotomie au laser dès que la crise est jugulée 

E. une surveillance simple de l'oeil adelphe 


41- Lors d'une crise de glaucome aigu par fermeture de l'angle, le mécanisme physiopathologique à l'origine de cette crise est ? 

A. l'hypersécrétion de l'humeur aqueuse 

B. le blocage pupillaire secondaire à une mydriase 

C. l'obstruction du trabéculum par une membrane néoformée 

D. la lyse du cristallin 

E. le myosis empêchant l'humeur aqueuse de gagner le canal de Schlemm 


42- Le diagnostic de crise aiguë de glaucome par fermeture de l'angle : 

A. se pose souvent chez l'enfant

B. est suspecté sur des douleurs oculaires à type de picotements ou sensations de 'grain de sable' 

C. peut être évoqué chez un adulte porteur d'une cataracte évoluée avec cristallin intumescent 

D. est affirmé devant un oeil rouge avec pupille en myosis 

E. est confirmé par l'examen du fond d'oeil 


43- Parmi ces circonstances étiopathogéniques, une n'est pas impliquée dans la crise aiguë de glaucome par fermeture de l'angle. Laquelle ? 

A. yeux anatomiquement prédisposés 

B. âge 

C. contraction pupillaire 

D. blocage pupillaire 

E. fermeture de l'angle irido-cornéen 


44- Devant un œil rouge, on évoquera une crise aiguë de glaucome à angle fermé si : 

A. la rougeur s'accompagne de douleurs oculaires violentes avec céphalées 

B. la rougeur prédomine dans la zone périkératique 

C. la pupille est en myosis serré 

D. la cornée reste bien transparente 

E. l'oeil est dur à la palpation bidigitale 


45- La crise aiguë de glaucome par fermeture de l'angle (GFA) : 

A. est une affection du sujet jeune 

B. survient le plus souvent sur un oeil myope 

C. peut être déclenchée par une cataracte avec cristallin intumescent 

D. peut être favorisée par l'instillation de collyres myotiques 

E. atteint toujours les deux yeux en même temps 


46- Choisissez l’énoncé qui se réfère au traitement correspondant en cas de glaucome aigu par fermeture d’angle : 

A. mettre en œuvre un traitement symptomatique local, systématique par collyres mydriatiques et par cortoïdes et/ des anti-inflammatoires nos stéroïdiens (AINS) 

B. administrer des collyres plusieurs fois par jour qui suffisent pour les cas découverts tôt et peu sévères, sinon instaurer un traitement par collyres fortifiés à partir de préparations pour injections intraveineuses 

C. instaurer précocement un traitement par valaciclovir (Zelitrex®) permettant de réduire la durée des douleurs zostériennes 

D. administrer par voie intraveineuse de l’azetolamide (Diamox®) et du mannitol, par voie locale des collyres hypotonisants, des collyres myotiques instillés et pratiquer une iridotomie périphérique au laser 

E. aucun de ces énoncé n'est vrai 


47- Les causes pouvant déclencher une crise de glaucome aigu par fermeture de l'angle chez des sujets prédisposés sont : 

A. Le passage à l'obscurité 

B. Les médicaments parasympatholytiques (atropine ou dérivés) 

C. L'anesthésie générale 

D. Les collyres myotiques 

E. Les antidépresseurs tricycliques 


48- En consultation de médecine générale : 

A. Le diagnostic de glaucome aigu peut être difficile devant l'importance de signes digestifs pouvant alors mimer un syndrome pseudoappendiculaire ou méningé 

B. Il faut se méfier des tableaux trompeurs : petites crises subaiguës spontanément résolutives qui peuvent faire évoquer une céphalée banale 

C. La suspicion d'un glaucome aigu doit faire réaliser par le généraliste une palpation bidigitale comparat ive des globes oculaires à la recherche d'une sensation d'oeil dur en «bille de bois» 

D. L'urgence repose sur un risque double : perte fonctionnelle de l'oeil en quelques heures par atrophie optique et bilatéralisation de la crise car les deux yeux sont prédisposés 

E. Tout oeil rouge et très douloureux avec baisse d'acuité visuelle profonde nécessite une consultation ophtalmologique dans les 48 heures 


49- Concernant le traitement du glaucome aigu par fermeture de l'angle : 

A. Pour éviter l'évolution vers la cécité par atrophie de l'iris, un traitement doit être instauré en urgence 

B. La majorité des patients sont des jeunes, de ce fait traités en ambulatoire 

C. Le traitement général comprend le plus souvent de l'acétazolamide (Diamox®) par voie intraveineuse au début associé à du mannitol en perfusion 

D. Le traitement local comprend des collyres hypotonisants et mydriatiques dans l'oeil malade uniquement 

E. Une fois la pression intraoculaire diminuée, une iridotomie au laser est réalisée au niveau de l'oeil malade 


50- Quel est le signe d'examen qui permet de différencier une uvéite antérieure aiguë d'une crise de glaucome aigu par fermeture de l'angle ? 

A. Cornée fluo-négative 

B. Intensité de la baisse d'acuité visuelle 

C. Présence d'une cataracte 

D. Aspect de la pupille 

E. Présence d'un cercle périkératique 


>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 07 ) 

####SIKI####

51- Cochez la ou les proposition(s) fausse(s) : 

A. Le GPAO est plus fréquent que le GFA B. Le GPAO est la 2ème cause de cécité chez l'adulte de plus de 40ans 

C. Le GFA est la 2ème cause de cécité chez l'adulte de plus de 40ans 

D. L'iridotomie au laser est contre indiquée dans le GF 

E. L'iridectomie périphérique prévient la crise de GFA sur l'oeil prédis 


52- Le diagnostic de prédisposition à la fermeture de l'angle iridocornéen est : 

A. Biomicroscopique 

B. Radiologique 

C. Anamnestique 

D. Biologique 

E. Biométrique 


53- L'évolution de la crise aigue de GFA : 

A. Se fait toujours vers la cécité 

B. La crise est spontanément résolutive dans certains cas 

C. Elle est résolutive après traitement médical 

D. L'oeil garde des séquelles typiques post critiques 

E. Peut évoluer vers un glaucome chronique par fermeture de l'angle 


54- Le traitement prophylactique de la crise aigue de GFA doit comporter : 

A. Une iridotomie au laser sur le 2ème oeil 

B. Un traitement par un collyre β-bloquants à vie pour éviter le blocage pupillaire aux 2 yeux C. Un traitement par myotique à vie pour éviter la fermeture de l'angle aux deux yeux 

D. Une iridectomie de préférence chirurgicale pour éviter la récidive sur l'oeil atteint 

E. Une surveillance ophtalmologique étroite avec courbe de la tension oculaire des deux yeux 


55- Dans le GFA : 

A. L'oeil est hypermétrope 

B. L'axe antéropostérieur de l'oeil est inférieur à 23mm Hg 

C. La longueur axiale est comprise entre 24 et 26mm Hg 

D. La chambre antérieure est étroite 

E. Le cristallin est relativement plus épais que dans un oeil emmétrope 


56- Parmi les causes de rougeur de l'œil, la mydriase associée caractérise formellement : 

A. L'hémorragie sous-conjonctivale spontanée 

B. L'iridocyclite 

C. La crise de glaucome aigu par fermeture de l'angle 

D. La kératite virale 

E. L'épisclérite 


57- Pour prévenir la crise de glaucome primitif par fermeture de l'angle, il est nécessaire de prescrire : 

A. Un traitement local β-bloquant 

B. Une injection intraveineuse de mannitol 20% 

C. Une photocoagulation au laser Argon 

D. Une iridotomie au laser YAG 

E. Un traitement local anti-inflammatoire 


58- QCU : Le traitement ""en urgence"" du glaucome par fermeture de l'angle est : 

A. Antihypertenseurs, corticoïdes, antibiotiques, iridotomie au laser YAG 

B. Antihypertenseurs, myotiques, trabéculectomie 

C. Antihypertenseurs en perfusion, corticoïdes, myotiques 

D. Antihypertenseurs, myotiques 

E. Antihypertenseurs, myotiques et antibiotiques 


59- Lors de la prescription d'un collyre mydriatique, quelle (1) précaution faut-il observer ? 

A. Prendre le tonus oculaire 

B. Vérifier l'état de l'angle camérulaire 

C. Vérifier l'état de la rétine périphérique 

D. Vérifier l'état de la papille

E. Vérifier l'état de la macula 


60- Le glaucome par fermeture de l'angle : 

A. Est une urgence médicale 

B. Est une complication du glaucome primitif à angle ouvert négligé 

C. Nécessite une hospitalisation en urgence 

D. Nécessite une trabéculectomie en urgence 

E. Nécessite une corticothérapie en urgence 


61- Non traitée, la crise de glaucome par fermeture de l'angle : 

A. Evolue vers la cécité 

B. Evolue vers l'atrophie du nerf optique 

C. Evolue vers l'atteinte du 2ème oeil 

D. Evolue vers un glaucome à angle ouvert sévère 

E. Evolue vers un GFA chronique 


62- L'iridectomie périphérique: 

A. Permet de lever le blocage pupillaire 

B. Doit être réalisé sur l'oeil controlatéral en préventif 

C. Peut être réalisée au laser ou chirurgicalement 

D. Suffit à traiter le glaucome par fermeture de l'angle passé à la chronicité 

E. Ne suffit plus en cas de GFA passé à la chronicité

 

63- La prise en charge d'une crise de glaucome par fermeture de l'angle comprend : 

A. Une perfusion de mannitol 

B. Des β-Bloquants à fortes doses 

C. Des inhibiteurs de l'anhydrase carbonique 

D. Des myotiques 

E. Des mydriatiques 


64- Parmi les signes cliniques suivants, que retrouve-t-on dans le glaucome par fermeture de l'angle ? 

A. Mydriase aréflexique 

B. Dépôts rétro cornéens en graisse de mouton 

C. Excavation de la papille 

D. Chambre antérieure étroite 

E. Chambre postérieure très large 


65- Les signes cliniques du glaucome par fermeture de l'angle sont : 

A. Les douleurs oculaires 

B. L'oedème palpébral 

C. L'oedème cornéen 

D. Le myosis réactionnel. 

E. Le cercle périkératique 


66- Quel est ou quels sont les facteurs de prédisposition anatomique au glaucome par fermeture de l'angle ? 

A. La forte hypermétropie 

B. Une chambre antérieure supérieure à 3mm. 

C. Un angle iridocornéen étroit 

D. Un cristallin cataracté 

E. Un cristallin de gros volume 


67- Le glaucome par fermeture de l'angle peut se compliquer : 

A. D'un décollement de la rétine 

B. D'une atrophie optique 

C. De synéchies postérieures 

D. D'une subluxation du cristallin 

E. D'une cécité 


68- Dans le glaucome par fermeture de l'angle, le traitement prophylactique de l'oeil controlatéral consiste en : 

A. Une surveillance 

B. Un traitement hypotonisant 

C. Une iridectomie périphérique 

D. Une chirurgie filtrante 

E. L'instillation de pilocarpine à vie 


69- Le glaucome par fermeture de l'angle est caractérisé comme suit : 

A. Son évolution possible vers la chronicité 

B. Son évolution vers l'atrophie optique 

C. La crise peut céder sans traitement 

D. C'est une urgence thérapeutique 

E. Touche souvent le sujet jeune dans sa forme primitive 


70- Dans la crise de glaucome par fermeture de l'angle, quelle proposition est fausse ? 

A. L'angle est fermé à la gonioscopie 

B. Le TO est supérieur à 30mmHg 

C. Le réflexe photomoteur est aboli 

D. Le TO est entre 20 et 30mmHg 

E. Il existe une baisse d'acuité visuelle 


71- Quel signe clinique est absent dans une crise de glaucome par fermeture de l'angle? 

A. La mydriase 

B. L'hypertonie 

C. L'atrophie irienne en secteur 

D. Le larmoiement avec sécrétions 

E. L'œdème cornéen 


72- Quel est le signe d'examen qui permet de différencier une uvéite antérieure aiguë d'une crise de glaucome aigu par fermeture de l'angle ? 

A. Un test à la fluorescéine négatif 

B. L'intensité de la baisse d'acuité visuelle 

C. La présence d'une cataracte 

D. L'aspect de la pupille 

E. La présence d'un cercle périkératique 


73- Quel est le signe d'examen qu'il convient de rechercher pour affirmer la crise de glaucome aigu devant un œil rouge douloureux ?

A. Le myosis 

B. La mydriase 

C. La tyndall de la chambre antérieure 

D. La baisse d'acuité visuelle E. Le cercle périkératique 


74- Quel(s) médicament(s) est (sont) contre-indiqué(s) chez le glaucomateux à angle étroit ? 

A. Collyre mydriatique 

B. Collyre myotique 

C. Collyre sympathomimétique 

D. Collyre parasympathicolytique 

E. Collyre bêtabloquant 


75- En présence d'une hémicrânie d'apparition rapide, avec baisse de vision accompagnée de nausées, d'un oeil rouge et d'une mydriase, vous évoquez en premier lieu : 

A. Un zona ophtalmique 

B. Une névralgie du trijumeau 

C. Un glaucome aigu 

D. Une paralysie du nerf moteur oculaire commun 

E. Une migraine ophtalmique 



>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 08 ) 

####SIKI####


76- Lors d'une crise de glaucome aigu, la fermeture de l'angle iridocornéen est la conséquence : 

A. D'une mydriase 

B. D'une inflammation de la racine de l'iris 

C. D'un blocage pupillaire 

D. De la présence de l'adhérence entre l'iris et la cornée 

E. D'une morphologie prédisposante du segment antérieur de l'oeil 


77- Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) qui conditionne(nt) la survenue de la crise de glaucome par fermeture de l'angle ? 

A. L'augmentation de profondeur de la chambre antérieure 

B. L'augmentation de la surface de contact iriscristallin 

C. Un traitement diurétique 

D. Le blocage pupillaire 

E. La prescription d'un collyre bétabloquant 


78- Il est interdit d'administrer, par voie locale ou générale, chez un patient présentant une crise de glaucome aigu : 

A. Un collyre myotique 

B. Un collyre anesthésique 

C. Du mannitol 

D. Un collyre contenant de l'adrénaline 

E. Un collyre bétabloquant 


79- En cas de glaucome à angle fermé, l'iridectomie périphérique a pour but : 

A. D'abaisser la tension intraoculaire 

B. De réduire la mydriase 

C. De provoquer un court-circuit entre chambre antérieure et chambre postérieure 

D. De réduire les risques de cataracte 

E. De réduire la néovascularisation de l'angle 


80- La survenue d'une hypertonie oculaire aiguë est favorisée par : 

A. Une myopie forte 

B. Une cataracte intumescente 

C. Un décollement de la rétine 

D. Un angle iridocornéen étroit 

E. Une uvéite antérieure aiguë 


81- Les facteurs anatomiques prédisposant à la crise de glaucome aigu par fermeture de l'angle sont : 

A. Œil myope, grande cornée, chambre antérieure profonde, angle étroit 

B. Œil hypermétrope, grande cornée, chambre antérieure profonde, angle étroit 

C. Œil hypermétrope, petite cornée, chambre antérieure étroite, angle étroit 

D. Œil hypermétrope, petite cornée, chambre antérieure étroite, angle large E. Aucune des propositions précédentes 


82- Le glaucome à angle fermé est : 

A. Un accident aigu 

B. Une urgence médicale 

C. La mise en tension brutale de l’œil par arrêt de l’évacuation de l’humeur aqueuse D. Dû à la fermeture de l’angle irido-cornéen 

E. Toutes ces propositions sont justes 


83- Concernant le glaucome à angle fermé; quelle(s) est (sont) le(s) proposition(s) vraie(s) ? 

A. Il survient sur des yeux présentant une disposition anatomique particulière 

B. C'est une urgence médicale différée , de diagnostic très facile 

C. Le traitement de la crise doit lever le blocage en quelques minutes 

D. Un traitement prophylactique est nécessaire pour éviter les récidives 

E. Il n'y a aucun risque pour l'œil adelphe 


84- Le traitement du GAFA doit: 

A. Etre débuté d’urgence pour éviter ou limiter les conséquences sur le nerf optique 

B. Hypotoniser le globe 

C. Lever le blocage 

D. Prévenir la récidive ipsilatérale 

E. Prévenir la récidive controlatérale. 


85- Le GAFA est une affection qui : 

A. Est très fréquente 

B. Est de pronostic très sévère en absence d’un traitement précoce 

C. Survient chez des sujets prédisposés, en général hypermétropes 

D. Survient lors d’un myosis déclenché par le stress, le passage à l’obscurité et l’anesthésie générale E. Peut prêter confusion avec le glaucome néovasculaire 


86- En cas de glaucome par fermeture de l'AIC : 

A. L’œil est rouge 

B. La baisse d’acuité visuelle est brutale et massive 

C. Il existe des douleurs très profondes, irradiant dans le territoire du trijumeau 

D. La transparence de la cornée n'est pas altérée 

E. Le TO est souvent vers 80 mm Hg 


87- Dans le glaucome par fermeture de l'AIC, on peut parler : 

A. D'œil rouge surtout rougeur périkératique 

B. D'une mydriase mécanique aréactive 

C. De cornée trouble car gorgée d'humeur aqueuse, donnant un réflexe « glauque » 

D. D'iris est collé derrière la cornée, signe visible de profil, si on a un peu d’habitude 

E. De tout ce qui précède 


88- Laquelle (lesquelles) des affections suivantes peut(peuvent) prêter confusion avec le GAFA ? 

A. Glaucome chronique à angle ouvert 

B. Glaucome néovasculaire 

C. Uvéite 

D. Kératite 

E. Conjonctivites 


89- Le GAFA est plus fréquent : 

A. Chez les femmes 

B. Chez les hommes 

C. Chez les personnes âgées de plus de 50 ans D. Chez les hypermétropes E. Chez les myopes 


90- Concernant le glaucome à angle fermé; quelle(s) est (sont) le(s) proposition(s) vraie(s) ? 

A. Le traitement médical permet de baisser la pression intra-oculaire, d'atténuer les symptômes et les signes fonctionnels afin d'effectuer l'iridotomie. 

B. L'iridectomie est le traitement radical de la crise aiguë de fermeture de l'angle iridocornéen. 

C. Le Mannitol® diminue la production d'humeur aqueuse 

D. Le Diamox® entraîne une constriction pupillaire afin d'ouvrir l'angle iridocornéen 

E. Le traitement de l'oeil adelphe par iridotomie périphérique n'est necessaire qu'en cas de récidive 


91- Dans le glaucome aigu par fermeture de l’angle, l’éclairage oblique montre : 

A. Une chambre antérieure très profonde 

B. Un œdème de cornée 

C. Une pupille en semi-mydriase 

D. Tout ce qui précède 

E. Aucune proposition n'est vraie 


92- Concernant le traitement du GAFA, quelle(s) proposition(s) est(sont) vraie(s) ? 

A. Une crise aiguë de fermeture de l’angle doit être considérée comme guérie lorsqu’en gonioscopie, l’angle est à l’évidence réouvert 

B. Une iridotomie périphérique prophylactique au laser est systématiquement pratiquée dans l’oeil adelphe 

C. En cas d’hypertonie oculaire résiduelle, malgré un traitement médical bien conduit, une chirurgie filtrante par trabéculectomie doit être considérée 

D. L’extraction du cristallin est aussi une alternative séduisante à la chirurgie filtrante 

E. Toutes les propositions suscitées sont vraies 


93- Parmi les items suivants lesquels ont longtemps été considérés comme étant les seules responsables de la survenue d’un blocage pupillaire ? 

A. Une chambre antérieure étroite 

B. Une faible longueur axiale 

C. Une épaisseur importante du cristallin 

D. Une atrophie du cristallin 

E. Toutes ces caractéristiques anatomiques 


94- Au sujet du GAFA, Les facteurs prédisposants sont : 

A. La pénombre 

B. Les mydriatiques topiques 

C. Les myotiques topiques 

D. Le stress émotionnel 

E. L'hypermétropie 


95- En général, le glaucome aigu à angle fermé est unilatéral et s’accompagne : 

A. De douleurs oculaires superficielles 

B. De rougeur de l’oeil 

C. D’une pupille non réactive à moitié dilatée 

D. D'une nébulosité de la cornée 

E. De halos autour des lumières 


96- Le glaucome primitif par fermeture de l'angle (GFA) : 

A. Est affection biométrique dont certains facteurs sont héréditaires 

B. Est caractérisée par un cristallin plus épais et une profondeur de la chambre antérieure nettement plus grande que la normale 

C. Est caractérisée toujours par une pression intra-oculaire normale en dehors des « crises » 

D. Est caractérisée par un angle iridocornéen étroit 

E. Est déclenché souvent par des médicaments 


97- En présence d'une crise de glaucome aigu, quelle est, parmi les 5 attitudes suivantes, celle qui est actuellement la plus communément proposée pour prévenir l'accident au niveau de l'autre œil ? 

A. Expectative et surveillance ophtalmologique régulière 

B. Iridotomie au laser 

C. Iridectomie totale chirurgicale 

D. Instillation perpétuelle de myotiques 

E. Extraction du cristallin 


98- Quel(s) médicament(s) peut(vent) déclencher une crise de glaucome par fermeture de l'angle chez un sujet prédisposé ? 

A. Les imipraminiques 

B. Les antispasmodiques digestifs 

C. Les antihistaminiques 

D. Les IMAO 

E. Les bêtabloquants 


99- La crise de glaucome aigu : 

A. Se manifeste par rougeur et douleur de l'œil 

B. Peut être bilatérale 

C. Peut s'accompagner réflexe oculocardiaque et oculogastrique 

D. Se manifeste par des sécrétions purulentes 

E. Se gère par des atropiniques 


100- Le glaucome par fermeture de l'angle : 

A. Est fréquent chez le fort myope 

B. Est fréquent chez l'hypermétrope 

C. Est dû à un blocage pupillaire en semimydriase 

D. Est une urgence chirurgicale 

E. Se traite en urgence par un mydriatique



Réponses : 1- BD   //    2- ABDE   //     3- D   //     4- DE    //    5- ABCD    //    6- ABC 7- BE 8- D 9- AD 10- D 11- A 12- C   //     13- ABD   //     14- BDE/E   //     15- C   //     16- D    //    17- ACE   //     18- B   //     19- BC   //     20- B   //     21- ABCDE   //     22- ADE   //     23- ABCE   //     24- :) E    //    25- D   //     26- AC   //     27- C    //    28- ACD   //     29- ABCDE   //     30- C   //     31- A   //     32- C   //     33- B   //     34- CDE   //     35- ACE   //     36- BE 37- BE    //    38- C    //    39- BCD   //     40- ABCD    //    41- B   //     42- C   //     43- C   //     44- ABE    //    45- C   //     46- D   //     47- ABCE   //     48- ABCD   //     49- C   //     50- D    //    51- CD    //    52- ACE    //    53- BCDE   //     54- AD    //    55- ABDE   //     56- C   //     57- D   //     58- D    //    59- B   //     60- A    //    61- ABE   //     62- ABCE    //    63- ACD   //     64- AD   //     65- ACE    //    66- ACE   //     67- BE    //    68- C   //     69- ABCD*   //     70- D   //     71- D   //     72- D   //     73- B   //     74- ACD    //    75- C   //     76- ACE   //     77- BD   //     78- D    //    79- C    //    80- BDE   //     81- C   //     82- E    //    83- ACD   //     84- ABCDE    //    85- BCE    //    86- ABCE   //     87- ABCDE   //     88- BC    //    89- ACD    //    90- AB    //    91- BC    //    92- E    //    93- ABC 94- ABDE    //    95- BCDE    //    96- ADE   //     97- B    //    98- ABCD   //     99- ABC    //    100- BC



>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 09 ) 

####SIKI####


Vous pouvez télécharger ces QCM / QROC / CAS CLINIQUES  ci-dessous

Afficher les Commentaires
73745675015091643

-----------------------------------------
Téléchargement Simple et Rapide