Formation médicale

random
Loading...

Le test de Koller ( vitamine K )

Description : Le test de Koller ( vitamine K )


Le terme vitamine K désigne un groupe de substances liposolubles, dérivant toutes du noyau 2 méthyl-1,4-naphtoquinone.
Chez l'homme, la vitamine K est soit d'origine exogène (vitamine K1) apportée par l'alimentation, soit endogène (vitamines K2) synthétisée in situ par la flore intestinale normale.

Habituellement fondé sur la mise en évidence d'un déficit en facteurs de l'hémostase vitamine K-dépendants corrigé par l'administration de vitamine K (test de Koller), le diagnostic d'une carence en vitamine K évolue actuellement vers l'exploration de paramètres plus spécifiques et plus sensibles, dont le dosage de la VK1 sérique et éventuellement de son métabolite VK1-époxyde.

Le test de Koller ou épreuve de Koller, du suisse Fritz Koller né en 1906 est une épreuve, ayant pour but d'explorer le fonctionnement du foie. Elle consiste à mesurer le temps de Quick avant et après l'injection de vitamine K. Si un patient souffre d'une carence d'apport de vitamine K, on administre cette vitamine et le temps de Quick allongé avant l'épreuve, revient à la normale, ceci à condition que le foie ne soit pas malade. 

Chez un sujet atteint d'insuffisance hépatique, c'est-à-dire dont le foie ne fonctionne pas convenablement, le temps de Quick reste au contraire élevé après administration de vitamine K (le foie du patient ne peut utiliser la vitamine K). 

Partagez cet article :

Previous
Next Post »

-----------------------------
Liens de Téléchargement : 01 ou 02
Lien 01 Veuillez Cliquer ici