Ordonnance Type | Brûlures Cutanées

Ordonnance Type | Brûlures Cutanées




Attention 

• Le premier geste d’urgence consiste à refroidir la zone brûlée (et non pas le brûlé : risque d’hypothermie !), de façon à réduire le plus possible la propagation de la chaleur en profondeur, et par là l’approfondissement de la brûlure.
• Toute brûlure cutanée d’étendue supérieure à 15% (adulte), 10% (enfant et vieillard), 5% (nourrisson), nécessite un transport médicalisé vers un centre spécialisé.
• Tout acte local sur une zone brûlée est très douloureux : il faut recourir aux analgésiques, éventuellement aux tranquillisants, limiter au maximum la réfection des pansements (en l’absence de suppuration locale), et proscrire formellement les pansements secs (adhérence) et très absorbants (dessèchement et adhérence).
• L’oedème est toujours un signe évocateur de brûlure profonde (atteinte du derme, tissu vascularisé). • Toute brûlure non cicatrisée à J15 doit être montrée à un spécialiste, pour la réalisation éventuelle d’une greffe, et surtout pour la prévention des séquelles (rétractions cutanées, cicatrices hypertrophiques), par la mise en route d’une réadaptation spécialisée.
• Les brûlures du 2e degré profond peuvent finir à la longue par cicatriser spontanément, à partir d’îlots préservés (profonds) de couche basale, mais il s’agit alors, le plus souvent, d’une cicatrisation de fort mauvaise qualité à l’origine de séquelles importantes.

Se préoccuper des risques évolutifs sévères 

— Les brûlures du 1er degré, des 2e degrés superficiel et intermédiaire, guérissent sans séquelle, excepté quelques petits troubles de pigmentation.
— Les brûlures du 2e degré profond et du 3e degré sont redoutables, car elles exposent gravement : - au risque à court terme d’infection d’escarre, avec la hantise de la septicémie et du choc septique ; - au risque à moyen et long termes de rétraction cutanée et de cicatrice hypertrophique, dans les mois suivant la cicatrisation (évolution spontanée en l’absence de traitement).

Ordonnance n° 1 : brûlure du 1er degré

 — Analgésique,
— biafine [trolamine], plusieurs applications en couche épaisse, de façon à saturer la peau (pansement maintenu pendant environ 3 jours).

Ordonnance n° 2 : brûlure du 2e degré superficiel ou intermédiaire 

— Analgésique, plus éventuellement un tranquillisant,
— excision des phlyctènes, puis
— sterlane, pour le nettoyage des sérosités,
— rinçage à l’eau stérile ou au sérum physiologique, et soit
— biseptine [chlorhexidine gluconate, benzalkonium chlorure, alcool benzylique] en application, suivie d’une couverture par un pansement de type « substitut cutané » (décollement spontané lors de la cicatrisation : beschitin-w), soit
— flammazine [sulfadiazine argentique], appliquée en couche peu épaisse, à renouveler tous les 3 jours (après lavage à l’eau stérile ou au sérum physiologique), lors de la réfection du pansement. Ordonnance n° 3 : brûlure peu étendue du 2e degré profond ou du 3e degré 

— Analgésique, plus éventuellement un tranquillisant,
— sterlane, pour le nettoyage des sérosités,
— flammazine [sulfadiazine argentique], appliquée en couche peu épaisse, à renouveler tous les 2 à 3 jours (après lavage à l’eau stérile ou au sérum physiologique) lors de la réfection du pansement.

Ordonnance n° 4 : brûlure assez étendue à étendue du 2e degré profond ou du 3e degré 

— Analgésique (attention aux tranquillisants dans les formes étendues avec signes géné- raux),
— hibitane à 20% [chlorhexidine] dilué au 1/2000e (préparation de 1 litre de solution :
2,5 ml de produit pur
+ eau distillée stérile) en application recouverte d’un pansement, et
— envoi systématique dans un centre spécialisé pour avis, débouchant, soit sur un traitement ambulatoire, soit sur un traitement en hospitalisation.

Ordonnance n° 5 : rééducation spécialisée des brûlures graves siégeant en zone fonctionnelle 

— Compression précoce,
— appareillage « en capacité cutanée maximale », de façon à éviter la constitution de brides.

QCM + CAS CLINIQUES DERMATO

.

Lire aussi:

continuer page suivante

Qu'est-ce que tu penses ?

Partagez cet article :

Previous
Next Post »

universidad online, university distance study, online phd schools, online undergraduate engineering degree, online civil engineering bachelor degree, home study degree, cours prepa medecine, coursnce complémentaire santé, surcomplémentaire santé, assurance complementaire sante, mutuel sante, devis complem,
-----------------------------
Liens de Téléchargement : 01 ou 02
start download, télécharger pdf
Lien 01 Veuillez Cliquer ici
start download télécharger pdf
Vous aimerez aussi :×+