Ordonnance Type | Traitement AntiCoagulant


Description : Ordonnance Type | Traitement AntiCoagulant, C'est quoi AVK ?, Quels sont les anticoagulants ?, Qu'est-ce qu un anticoagulant circulant ?, Qu'est-ce qu un antiagrégant plaquettaire ?, anticoagulant effets secondaires , anticoagulant injectable , anticoagulant aspirine , anticoagulant et fatigue , anticoagulant surveillance

Ordonnance Type | Traitement AntiCoagulant



Attention 

• Toute héparinothérapie nécessite un contrôle de la numération plaquettaire deux fois par semaine. 
• Un relais précoce par antivitamines K (AVK) diminue le risque de thrombopénie. 
• Une thrombopénie sous héparine doit être confirmée in vitro (immuno-allergie contre-indiquant définitivement l’héparine, sauf situations exceptionnelles). 
• La surveillance des AVK repose sur l’évaluation de l’International Normalized Ratio (INR) et non plus le taux de prothrombine (TP), qui varie selon les réactifs. 
• Bien connaître les substances interférant avec les antivitamines K, ne pas hésiter à contrôler l’INR. 
• Evaluer le ratio bénéfice/risque du traitement par AVK selon le terrain. 

Héparines de bas poids moléculaire (HBPM) 

Elles sont obtenues par fractionnement de l’héparine et ont une activité anti-Xa (antithrombotique) sans activité anticoagulante hémorragipare (surtout anti-IIa). 
Elles ont des indications prophylactiques et curatives, selon la posologie ou la spécialité. Le risque de thrombopénie est moindre que sous héparine non fractionnée (HNF).  Contre-indications 

— Manifestations hémorragiques, lésion organique susceptible de saigner. 
— Ulcère digestif évolutif. 
— Accident vasculaire cérébral hémorragique (donc tomodensitométrie préalable devant tout AVC). — Péricardite aiguë.
— Endocardite aiguë, sauf sur prothèse mécanique. 
— Antécédent de thrombopénie sous héparine. 
— La prudence est de mise en cas de lésion de la choriorétine, d’insuffisance rénale ou hépatique, d’HTA non équilibrée. 

Utilisation prophylactique 

Ordonnance n° 1 : risque thrombo-embolique faible 

— LOVENOX [énoxaparine sodique] 2000 UI, ou INNOHEP [tinzaparine sodique] 3500 UI, 1 injection sous-cutanée par jour. 
— Numération plaquettaire préalable ++, puis 2 fois par semaine. 

Ordonnance n° 2 : risque thrombo-embolique majoré (cancer, antécédents thrombo-emboliques) 

— INNOHEP [tinzaparine sodique] 3500 UI, 1 injection sous cutanée par jour. 
— Même surveillance plaquettaire. 

Ordonnance n° 3 : risque thrombo-embolique élevé 

— LOVENOX [énoxaparine sodique] 4000 UI ou INNOHEP [tinzaparine sodique] 4500 UI, 1 injection sous-cutanée par jour. 
— Même surveillance plaquettaire. 

Utilisation curative dans le traitement des thromboses veineuses profondes 

Ordonnance : 

— En une seule injection par jour : FRAXODI [nadroparine calcique] 0,1 ml/10 kg ou INNOHEP [tinzaparine sodique] 175 UI/kg. 
— Surveillance des plaquettes 2 fois par semaine. 
— La surveillance de l’activité anti-Xa plasmatique peut être nécessaire surtout si insuffisance rénale, poids atypique, inefficacité clinique du traitement, hémorragie. Celle-ci doit se situer entre 0,5 et 1 UI anti-Xa/ml. Pour INNOHEP [tinzaparine sodique] spé- cifiquement, l'activité anti-Xa plasmatique ne doit pas dépasser 1,8 UI antiXa/ml. 
— Commencer le plus tôt possible les AVK pour pouvoir équilibrer l’INR avant le 10ème jour d’héparinothérapie +++.

Qu'est-ce que tu penses ?

Partagez cet article :

Previous
Next Post »

Dernières Actualités Médicales :

universidad online, university distance study, online phd schools, online undergraduate engineering degree, online civil engineering bachelor degree, home study degree, cours prepa medecine, coursnce complémentaire santé, surcomplémentaire santé, assurance complementaire sante, mutuel sante, devis complem,
-----------------------------
Liens de Téléchargement : 01 ou 02
start download, télécharger pdf
Lien 01 Veuillez Cliquer ici
start download télécharger pdf
Vous aimerez aussi :×+