Ordonnance Type pour Traiter | RGO et œsophagite

Description : Ordonnance Type pour Traiter | RGO et œsophagite, angine ordonnance type, les ordonnance type, lettre type demande d'ordonnance, ordonnance type angine, ordonnance type angine adulte, ordonnance type angine virale, rgo sans ordonnance, ordonnance de rgo



 Messages
— définition = passage à travers le cardia d’une partie du contenu gastrique dans l’œsophage
— physiologique après les repas
— pathologique quand - symptômes (pyrosis, régurgitations acides).
Brûlure rétrosternale ascendante = pyrosis - lésions muqueuse : œsophagite
- l’œsophagite peut se compliquer : endobrachy-œsophage (EBO), sténose, hémorragie EBO = cicatrisation anormale de la muqueuse malpighienne du bas de l’œsophage = métaplasie = lésion pré cancéreuse (cancer adénocarcinome)
— RGO = 20 % de la population, hebdomadaire chez 8 % et moins de 5 % quotidiennement
— rechercher - caractère postprandial (mécanisme prépondérant = relaxations transitoires du sphincter inférieur de l’œsophage SIO)

- syndrome postural (mécanisme prépondérant = hypotonie du SIO),
- signes de gravité (dysphagie, hémorragie digestive AEG anémie) = FOGD,
- manifestations extradigestives (toux asthme douleurs thoraciques à bilan cardio négatif),
- facteur favorisant (surcharge pondérale, notion de hernie hiatale) Hernie hiatale = protrusion permanente ou intermittente d’une partie de l’estomac dans le thorax à travers le hiatus œsophagien du diaphragme)
— FOGD si signes atypiques signes de gravité > 50 ans (ne pas méconnaître une autre cause rechercher un EBO) + pas de FOGD si signes typiques pas de signe d’alarme < 50 ans
— rôle majeur des IPP (Le soir 30 minutes avant le repas)
— Les RGO sans œsophagite sont les plus difficiles à traiter :
Si IPP-résistance (5-10 %) :
- s’agit-il d’un homme jeune avec terrain atopique = œsophagite à éosinophiles (QS dysphagie)
- chez l’alcoolotabagique dénutri, outre le cancer = œsophagites infectieuses (QS Dysphagie)
- prend-il correctement son traitement ?
- a-t-il un RGO acide (pH-métrie œsophagienne des 24 h SANS IPP)
- le traitement IPP est-il suffisant (idem SOUS IPP) ? Zollinger-Ellison rare !
- RGO non acide (impédance métrie) ? = avis gastro

Traitement (règles hygiéno-diététiques intérêt minime sauf diminuer le surpoids, les graisses si retard de vidange gastrique (QS) et le vin blanc, surélever oreillers si hypotonie SIO).

Ordonnance n° 1 : symptômes typiques > 60 ans, œsophagite sévère

— INEXIUM [esoméprazole], 40 mg/j QSP 8 semaines
— faire pratiquer une FOGD de contrôle à la fin du traitement (Cicatrisation = IPP en entretien doses minimales efficaces ou chirurgie = souhait du patient, avis gastro) Ordonnance n° 2 : symptômes typique < 60 ans plus d’une fois par semaine

— Pas d’automédication
— OGAST [lanzoprazole], 15 mg/j le soir 30’ avant le repas QSP 4 semaines
— Automédication si symptômes espacés moins d’une fois par semaine avec antiacides, alginates...

Ordonnance n° 3 : symptômes typiques > 60 ans oesophagite non sévère ou absente

— PARIET [rabéprazole], 20 mg/j le soir 30’ avant le repas QSP 4 semaines
— Pas de FOGD systématique
— si rechutes fréquentes/précoces à l’arrêt des IPP = traitement d’entretien IPP dose minimale efficace ou chirurgie, selon souhait du malade


Partagez cet article :

Previous
Next Post »


-----------------------------
Liens de Téléchargement : 01 ou 02
start download, télécharger pdf
Lien 01 Veuillez Cliquer ici
start download télécharger pdf
Vous aimerez aussi :×+
close