-->

SofioTheQue

Programmes Gratuits de Formation Médicale Continue en ligne

Actualités
Mise à jour...

Trouvez ce que vous voulez dans le champ de recherche ci-dessous :

 Préparation ECN  &  Résidanat

Cours PDF résumé : Diabète et grossesse


  • diabète préexistant : diabète type I, diabète type II

  • diabète gestationnel : tout état d’intolérance au glucose de sévérité variable découvert lors de la grossesse 

  • il faut savoir que l’hyperglycémie maternelle entraine une hyperglycémie fœtale entrainant une hyperinsulinémie fœtale 

  • l’insuline maternelle ne traverse pas la barrière placentaire 

  • il existe chez la femme enceinte une glycosurie physiologique par abaissement du seuil de réabsorption du glucose 

  • les hypoglycémiants oraux sont CI pendant la grossesse 


  1. Diabète gestationnel


Facteurs de risques :

  • âge > 30ans, obésité, prise de poids excessif au cours de la grossesse 

  • ATCD familiaux de DNID, ATCD personnel de diabète gestationnel ou d’intolérance au glucose

  • ATCD obstétricaux de macrosomie fœtale, d’hydramnios ou de MIU inexpliquée 

  • en cas de facteur de risque => dépister un diabète gestationnel

    • si dépistage (+) => prise en charge thérapeutique précoce 

    • si dépistage (-) => recommencer entre 24SA et 28SA 


Dépistage du diabète gestationnel 

  • on utilise une stratégie en 1 temps (OMS) ou en 2temps (O’SULLIVAN) 

  1. dépistage en 2 temps d’O’SULLIVAN :

  • prise de 50g de glucose non à jeun puis dosage de la glycémie 1h après 

  • glycémie à 1h < 1,40g/l  => teste négatif (fin du dépistage)

  • glycémie à 1h ≥ 2g/l => diabète gestationnel

  • glycémie ≥ 1,4 => teste d’O’SULLIVAN (+) => HGPO pour confirmer le diagnostic 

  • HGPO : prise de 100g de glucose le matin à jeun puis mesure de la glycémie à jeun, 1h, 2h, 3h

    • 2valeurs glycémiques pathologiques permettent de poser le DC de D.G

    • T0 ≥  0,95g/l, T1 ≥  1,80g/l, T2 ≥  1,55g/l, T3 ≥  1,40g/l 


  1. dépistage en 1 temps de l’OMS :

  • HGPO avec 75g de glucose à jeun sans test d’O’SULLIVAN

    • diabète gestationnel si glycémie à 2h ≥ 1,40g/


Complications du diabète gestationnel : 

  1. risques fœtaux : 

  • pas de risque malformatifs car apparaît au delà de l’organogénèse 

  • macrosomie fœtale

  • hydramnios avec risque d’APS et de RPM

  • augmentation de risque de MIU 


  1. risques néonataux :

  • hypoglycémie néonatale

  • détresse respiratoire par maladie de membrane hyaline 

  • ictère néonatal, polyglobulie, hypocalcémie, cardiomyopathie hypertrophique 


  1. risques maternels 

  • HTA gravidique 

  • Risque infectieux +++ notamment urinaire 

  • Complications obstétricales de la macrosomie 


  1. devenir de l’enfant :

  • risque d’obésité et d’intolérance au glucose ou de développer un diabète type II


  1. devenir de la mère :

  • la glycosurie retourne à la normale dans le post partum 

  • récurrence du DG dans les grossesses ultérieures avec risque de développer un diabète type II 


PEC :

Objectif glycémique :

  • glycémie à jeun < 0,95g/l 

  • glycémie postprandiale à 1h < 1,40g/l

  • glycémie postprandiale à 2h < 1,20g/l


  • contrôle glycémique capillaire pluriquotidien

  • diététique : régime 1600 à 2000 Kcal/j

  • insulinothérapie : utilisée que si les objectifs glycémiques ne sont pas atteints par régime seul

  • activité physique adaptée à la grosses (natation marche)

  • surveillance pluridisciplinaire (diabète, obstétricale) 

  • après la grossesse : dosage de la glycémie 8 semaines après l’accouchement et à la fin de l’allaitement 


  1. Diabète préalable à la grossesse : 


  • le diabète est connu, (CI des hypoglycémiants oraux) 


Complications :

  • ce sont les mêmes risques que pour le DG avec risque malformatif grave pour le fœtus et de complications micro-angiopathiques pour la mère (rétinopathies, néphropathie)


PEC :

  • nécessite une programmation de la grossesse avec normalisation de la glycémie en période périconceptionnelle et pendant toute la grossesse 

  • suivie rapproché de la grossesse et du diabète

  • régime à 1800 Kcal/j en 3 repas + 2 collations 

  • insulinothérapie : 4inj s/c par jours, parfois pompe à insuline lorsque le diabète est très déséquilibré 

  • surveillance stricte avec programmation de l’accouchement vers 38-39SA 


Vous pouvez Cliquez sur l'un des liens ci-dessous suivants pour télécharger le fichier


Cours PDF résumé : Diabète et grossesse

Description : diabète et grossesse traitement, quoi manger, taux glycémie femme enceinte, risques pour le bébé, type 2 et grossesse, cngof

منظمة الصحة العالمية, اعلانات وزارة الصحة, حمية, كلية طب نفسي, الدراسة في اوروبا, formation a distance de secretaire medicale, prepa privé medecine, assurance complémentaire santé, surcomplémentaire santé, assurance complementaire sante, mutuel sante, devis complementaire sante, mutuelle entreprise, soumission assurance, assurance santé internationale, assurance santé, assurance maladie paiement, assurance maladie pro
-----------------------------------------
Téléchargement Simple et Rapide

 Préparation ECN  &  Résidanat

Cours PDF résumé : Diabète et grossesse


  • diabète préexistant : diabète type I, diabète type II

  • diabète gestationnel : tout état d’intolérance au glucose de sévérité variable découvert lors de la grossesse 

  • il faut savoir que l’hyperglycémie maternelle entraine une hyperglycémie fœtale entrainant une hyperinsulinémie fœtale 

  • l’insuline maternelle ne traverse pas la barrière placentaire 

  • il existe chez la femme enceinte une glycosurie physiologique par abaissement du seuil de réabsorption du glucose 

  • les hypoglycémiants oraux sont CI pendant la grossesse 


  1. Diabète gestationnel


Facteurs de risques :

  • âge > 30ans, obésité, prise de poids excessif au cours de la grossesse 

  • ATCD familiaux de DNID, ATCD personnel de diabète gestationnel ou d’intolérance au glucose

  • ATCD obstétricaux de macrosomie fœtale, d’hydramnios ou de MIU inexpliquée 

  • en cas de facteur de risque => dépister un diabète gestationnel

    • si dépistage (+) => prise en charge thérapeutique précoce 

    • si dépistage (-) => recommencer entre 24SA et 28SA 


Dépistage du diabète gestationnel 

  • on utilise une stratégie en 1 temps (OMS) ou en 2temps (O’SULLIVAN) 

  1. dépistage en 2 temps d’O’SULLIVAN :

  • prise de 50g de glucose non à jeun puis dosage de la glycémie 1h après 

  • glycémie à 1h < 1,40g/l  => teste négatif (fin du dépistage)

  • glycémie à 1h ≥ 2g/l => diabète gestationnel

  • glycémie ≥ 1,4 => teste d’O’SULLIVAN (+) => HGPO pour confirmer le diagnostic 

  • HGPO : prise de 100g de glucose le matin à jeun puis mesure de la glycémie à jeun, 1h, 2h, 3h

    • 2valeurs glycémiques pathologiques permettent de poser le DC de D.G

    • T0 ≥  0,95g/l, T1 ≥  1,80g/l, T2 ≥  1,55g/l, T3 ≥  1,40g/l 


  1. dépistage en 1 temps de l’OMS :

  • HGPO avec 75g de glucose à jeun sans test d’O’SULLIVAN

    • diabète gestationnel si glycémie à 2h ≥ 1,40g/


Complications du diabète gestationnel : 

  1. risques fœtaux : 

  • pas de risque malformatifs car apparaît au delà de l’organogénèse 

  • macrosomie fœtale

  • hydramnios avec risque d’APS et de RPM

  • augmentation de risque de MIU 


  1. risques néonataux :

  • hypoglycémie néonatale

  • détresse respiratoire par maladie de membrane hyaline 

  • ictère néonatal, polyglobulie, hypocalcémie, cardiomyopathie hypertrophique 


  1. risques maternels 

  • HTA gravidique 

  • Risque infectieux +++ notamment urinaire 

  • Complications obstétricales de la macrosomie 


  1. devenir de l’enfant :

  • risque d’obésité et d’intolérance au glucose ou de développer un diabète type II


  1. devenir de la mère :

  • la glycosurie retourne à la normale dans le post partum 

  • récurrence du DG dans les grossesses ultérieures avec risque de développer un diabète type II 


PEC :

Objectif glycémique :

  • glycémie à jeun < 0,95g/l 

  • glycémie postprandiale à 1h < 1,40g/l

  • glycémie postprandiale à 2h < 1,20g/l


  • contrôle glycémique capillaire pluriquotidien

  • diététique : régime 1600 à 2000 Kcal/j

  • insulinothérapie : utilisée que si les objectifs glycémiques ne sont pas atteints par régime seul

  • activité physique adaptée à la grosses (natation marche)

  • surveillance pluridisciplinaire (diabète, obstétricale) 

  • après la grossesse : dosage de la glycémie 8 semaines après l’accouchement et à la fin de l’allaitement 


  1. Diabète préalable à la grossesse : 


  • le diabète est connu, (CI des hypoglycémiants oraux) 


Complications :

  • ce sont les mêmes risques que pour le DG avec risque malformatif grave pour le fœtus et de complications micro-angiopathiques pour la mère (rétinopathies, néphropathie)


PEC :

  • nécessite une programmation de la grossesse avec normalisation de la glycémie en période périconceptionnelle et pendant toute la grossesse 

  • suivie rapproché de la grossesse et du diabète

  • régime à 1800 Kcal/j en 3 repas + 2 collations 

  • insulinothérapie : 4inj s/c par jours, parfois pompe à insuline lorsque le diabète est très déséquilibré 

  • surveillance stricte avec programmation de l’accouchement vers 38-39SA 


Vous pouvez Cliquez sur l'un des liens ci-dessous suivants pour télécharger le fichier


Articles Similaires : Vous aimerez aussi lire