√ Qroc 19 : La grossesse influence-t-elle l'infection de l'hépatite virale B ? - SofioTheQue
FmD4FRX3FmXvDZXvGZT3FRFgNBP1w326w3z1NBMhNV5=
items

Qroc 19 : La grossesse influence-t-elle l'infection de l'hépatite virale B ?

Description :

hépatite b et grossesse recommandations has, pdf, allaitement maternel, vaccin, traitement, prévention hépatite b nouveau-né, cngof

Préparation ECN  &  Résidanat

Qroc 19 : La grossesse influence-t-elle l'infection de l'hépatite virale B ?

La majorité des infections chroniques par le virus de l'hépatite B sont acquises à la naissance par une transmission dite "verticale". Il s'agit de la transmission du virus B par la mère à son enfant au moment de l'accouchement secondaire aux micro-transfusions mère-enfant pendant les contractions et le contact avec les sécrétions vaginales infectées.

Le risque est très important car les enfants contaminés deviennent porteurs chroniques du virus B dans 90% des cas. Il est donc recommandé depuis 1992 en France, de rechercher systématiquement la présence de l’antigène Hbs (AgHBs) chez toutes les femmes enceintes au cours du sixième mois.


=> La Question -.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-


La grossesse influence-t-elle l'infection de l'hépatite virale B ?


>>> Pour Voir la réponse passer à la page suivante  ( 02 ) 

####SIKI####

=> La Réponse -.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-


Pendant la grossesse, il existe une modification de l'immunité : Il apparaît parfois une diminution du taux des enzymes hépatique (ALAT, ASAT) et une légère augmentation de la charge virale du virus (de 0,4 à 1 log). Il a été rapporté de rares cas de réactivation de l'hépatite virale B durant le deuxième ou troisième trimestre de la grossesse. C'est pour cette raison qu'un dosage des transaminases doit être réalisé une fois par mois.

Durant le post-partum, les choses sont différentes : Il existe un rebond immunologique qui va entraîner des modifications biologiques qui sont le plus souvent asymptomatiques. Il apparaît fréquemment dans 30 à 50 % des cas une augmentation des transaminases (ALAT et ASAT) réalisant un pic d'hypertransaminasémie. L'évolution de l'ADN du virus B est variable, soit il est stable, soit il diminue. Parfois l'ADN du virus se négative.
Il existe parfois dans 10 à 15% des cas, une séroconversion de l'AgHbe pour les patiente porteuse d'un virus sauvage, qui devient négatif. Il faut donc réévaluer systématiquement le statut virologique à distance de l'accouchement (6 mois ou 1 an)

De façon générale, il n'existe que très rarement des réactivations du virus de l'hépatite virale B durant la grossesse, la femme enceinte porteur du virus B doit donc être rassurée.



Afficher les Commentaires
73745675015091643

-----------------------------------------
Téléchargement Simple et Rapide