Cours PDF résumés : POLYNEUROPATHIES

 Cours PDF résumés : POLYNEUROPATHIES

  • Atteinte diffuse et symétrique du SNP (sensitif, moteur et végétatif) se manifestant  par des troubles neurologiques symétriques à prédominance distale 

  • L’axone joue un rôle trophique sur les cellules de Schwann myélinisantes et assure le maintien et l’intégrité des gaines de myéline

  • Les cellules de Schwann jouent un rôle dans la régénérescence des fibres nerveuses périphériques 

Pathogénie : 2 processus

  • Dégénérescence axonale (atteinte primitive du corps cellulaire et de l’axone) : la régénération est lente et incomplète. Elle prédomine dans les PNP carentielles, ischémiques et toxiques

  • L’atteinte démyélinisante (atteinte primitive de la cellule de Schwann) régénération rapide et incomplète. Prédomine dans les PNP diabétiques et le Sd de Guillan Barré

Clinique :

  • les troubles sensitifs 

  • subjectifs (au début): fourmillements, paresthésie à recrudescence nocturne

  • objectifs : superficiels (hypoesthésie à tous les modes en chaussette ou en gant) profonde (ataxie, perturbation du sens de position segmentaire et de la sensibilité vibratoire au diapason


  • les troubles moteurs : faiblesse musculaire prédominant aux membres inférieurs

  • amyotrophie des muscles distaux des 4 membres (dans les cas sévères : prédomine sur les loges antéro-externe des jambes avec steppage)

  • ROT diminués ou abolis (achilléens en 1er)


  • Troubles trophiques et vasomoteurs (œdème et hypersudation)

  • Atteinte des nerfs crâniens au cours de l’évolution

EMG : tracé de type neurogène avec diminution de la vitesse de conduction nerveuse motrice 

Etiologies : 

  1. PNP carentielles : déficit essentiellement sensitif

  • Carences vit B1 (thiamine): alcoolisme chronique et Béribérie, 

  • Carences vit PP (la pellagre) : érythème, confusion, 

  • Carences vit B6 (pyridoxine) : action agoniste de certains médicaments (INH, penicillamine) 

  • Carences vit B12, B9 (folate) et vit E


  1. PNP métaboliques et endocriniennes

  • PNP diabétique : 

  • PNP sensitive chronique qui régresse lorsque le diabète est bien équilibré

EMG montre une dégénérescence axonale avec démyélinisation ségmentaire secondaire

  • PNP végétative (hypotension, sudation, impuissance, troubles vésicales)

  • PNP motrice, multifocale (nerfs crâniens)

  • PNP amyotrophiante (décompensation) : asymétrique et proximale

 

  • Neuropathie de l’insuffisance rénale sévère : syndrome de jambes impatientes 

  • Neuropathie des porphyries aigues : prédominance motrice

  • Hypothyroïdie : syndrome du canal carpien

 

  1. PNP toxiques

  • Intoxication par les métaux lourds : plomb (essentiellement motrice, paralysie pseudo-radiale), arsenic…

  • Intoxication médicamenteuse : vincristine, isoniazide, métronidazol…  


  1. Maladies générales : PR, LEP, sarcoïdose…


  1. PNP infectieuses : zona, lèpre, SIDA, diphtérie


TRT : symptomatique (rééducation) et étiologique




POLYRADICULONEVRITES INFLAMMATOIRES :


  1. Syndrome de Miller-Fisher : 

  • Associes typiquement : paralysie oculomotrice, ataxie, aréflexie tendineuse

  • Auto AC anti gangliosides mis en causes 

  • Maladie d’évolution bénigne 


  1. Maladie de Lyme :

  • Polyradiculonévrites asymétriques, érythème migrant, signes arthritiques 

  • Secondaire à une infection bactérienne de type Borrelia transmise par la piqure de tique 

  • Traitement : tétracycline ou ampicilline à forte doses 


  1. Maladie de Guillain Barré 


  2. 👉 Pour Télécharger ce Fichier Passer à la Page Suivante
    ####SIKI####



Formation medicale
By : Formation medicale
Une bibliothèque numérique en ligne qui vous offre une base de documents, ainsi qu'il vous permet de les consulter, les télécharger et les échanger avec vos amis. destinée aux étudiants de medecine en particulier et les praticiens médicaux en générale, la simplification de la recherche scientifique.
Commentaires