√ Télécharger +500 PolyQCM de Gynécologie Corrigés avec QROC Cas Cliniques et Diagest - SofioTheQue
FmD4FRX3FmXvDZXvGZT3FRFgNBP1w326w3z1NBMhNV5=
items

Télécharger +500 PolyQCM de Gynécologie Corrigés avec QROC Cas Cliniques et Diagest

Description :

QCM, Diagest, HyperQCM, Cas Cliniques, Gynécologie, 5ème année de médecine, 100 Q.C.M. corrigés de gynécologie obstétrique


 Evaluation Pratique par QCM / QROC / Cas Cliniques

sofiotheque.info

Vous êtes sur le point d’accéder => QCM en Gynécologie, des questions isolées avec corrections.  
 
Afin d'obtenir rapidement ce que vous voulez, vous pouvez cliquer directement sur le sujet souhaité 


=> 46 QCM  généralisées => à partir de la 01 ère page

=> 21 QCM sur les médicaments et grossesse => Sur  la 04 ème page

=> 20 QCM sur la grossesse extra-utérine => Sur  la 05 ème page

=> 12 QCM sur le placenta prævia => Sur  la 06 ème page

=> 13 QCM sur l’endométriose => Sur  la 07 ème page

=> Les Cas cliniques => Sur  la  08 ème page

=> Les QROC  => Sur  la 08 ème page

=> DIAGEST Gynéco  => Sur  la 08 ème page

=> Téléchargement disponible  => Sur  la 08 ème page


=> 46 PolyQCM de Gynécologie : Généralisées

=>  Réponses correctes en mauve

1-Une biopsie endométriale faite dans un cas d'endométrite suppurée montreun grand nombre de :
 A - Plasmocytes
B - Polynucléaires à noyaux pycnotiques
C - Cellules glandulaires altérées 
D - Histiocytes épithélioïdes
E - Mastocytes

2-La contraception orale par oestroprogestatifs est contre-indiquée quandexiste : 
A - Une intolérance aux hydrates de carbone
B - Une HTA
C - Une sarcoïdose
D - Une hyperlipémie
E - Un antécédent de cancer mammaire


3-L'hématome rétro-placentaire dans sa forme complète :
1 - Se traduit par une contracture du corps utérin
2 - Peut se compliquer de coagulopathie de consommation
3 - Entraîne souvent la mort du foetus in utéro
4 - Ne récidive jamais lors d'une grossesse ultérieure

Compléments corrects :
A - 1,2,3 
B - 1,3
C - 2,4
D - 4
E - 1,2,3,4


4-La grossesse entraîne un certain nombre de modifications biologiques.Quelle(s) est(sont) la(les) propositions qui est(sont) correcte(s) ?
1 - Hyperleucocytose
2 - Hémodilution
3 - Hypercholestérolémie
4 - Accélération de la vitesse de sédimentation

Compléments corrects :
A - 1,2,3
B - 1,3
C - 2,4
D - 4
E - 1,2,3,4 


5-On prescrit souvent des progestatifs en cas de ménorragies d'importancemoyenne en relation avec un fibrome utérin ; à quelle époque du cycle lesprescrit-on généralement ?
 A - Pendant les règles
B - Du 5ème au 14ème jour du cycle
C - Du 10ème au 20ème jour du cycle
D - Du 16ème au 25ème jour du cycle 
E - En continu


6-Au cours des grossesses extra-utérines, la site d'implantation ectopique leplus fréquent est :
A - Le pavillon tubaire
B - L'ovaire
C - La portion isthmique de la trompe
D - L'ampoule tubaire 
E - La portion interstitielle de la trompe


7-Toutes les propositions suivantes s'appliquent à la foetoscopie, sauf une.Indiquez laquelle :
 A - Elle se pratique à la 10ème semaine d'aménorrhée 
B - Elle permet la visualisation de certaines régions du foetus
C - Elle permet d'effectuer un prélèvement de sang foetal
D - Elle permet d'effectuer une biopsie de peau du foetus
E - Elle consiste en l'introduction, par voie abdominale, d'un système optiquedans la cavité amniotique


8-Chez une femme de taille normale, ayant des caractères sexuels secondairesnormaux, âgée de plus de 18 ans, une aménorrhée primaire peut être due à :
A - Une dysgénésie gonadique
B - Une malformation utéro-vaginale
C - Un impubérisme
D - Une ménopause précoce
E - Une cause iatrogène


9-Un passage d'hématies foetales dans la circulation maternelle est possiblelors : 
A - D'un accouchement
B - D'une interruption volontaire de grossesse
C - D'une fausse-couche spontanée précoce
D - D'une amniocentèse 
E - D'une échographie


10-Quel est (quels sont) parmi ces stéroïdes celui(ceux) secreté(s) par desovaires normaux ?
A - L'estradiol
B - L'estrone
C - L'estriol
D - La progestérone
E - La testostérone


11-Parmi les éléments suivants, lequel(lesquels) observe-t-on habituellementdans la toxémie gravidique ?
A - Un amaigrissement
B - Abaissement de l'uricémie
C - Une protéinurie
D - Une hypertension artérielle
E - La primiparité


12-Vers la 16ème semaine d'aménorrhée, l'examen obstétrical note un col longet fermé, une hauteur utérine à 24 cm, des bruits du coeur foetal bien perçus.Quelle(s) conclusion(s) peut(vent) être compatible(s) avec ces constatations ? 
A - Grossesse normale
B - Grossesse gémellaire
C - Grossesse môlaire
D - Erreur de terme
E - Grossesse et fibrome


13-Les leucorrhées en relation avec une vaginite à trichomonas sont : 
A - Favorisées par un pH acide
B - Abondantes 
C - Epaisses
D - Spumeuses 
E - Accompagnées volontiers de lésions périnéales correspondant à unepropagation du microbe lui-même


14-Dans quelle association faut-il faire une prévention de la maladiehémolytique périnatale par injection d'immunoglobuline anti-D à l'accouchée ?

A - Mère groupe O rhésus négatif - test de Coombs indirect négatif-enfantgroupe A rhésus négatif 
B - Mère groupe O rhésus négatif- test de Coombs indirect positif-enfantgroupe O rhésus positif
C - Mère groupe O rhésus négatif - test de Coombs indirect négatif-enfantgroupe O rhésus positif
D - Mère groupe B rhésus positif - test de Coombs indirect négatif-enfantgroupe A rhésus négatif
E - Mère groupe O rhésus négatif - test de Coombs indirect négatif-enfantgroupe O rhésus négatif


15-Quel est le fibrome utérin pour lequel le traitement chirurgical est le plussouvent nécessaire ?
 A - Fibrome sous-séreux pédiculé
B - Fibrome fibreux intra-cavitaire
C - Fibrome de l'isthme
D - Fibrome intra-mural
E - Fibrome du col

>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 02 ) 

####SIKI####


16-Dans un ictère néonatal par incompatibilité érythrocytaire foeto maternelle,toutes les perturbation biologiques suivantes peuvent se voir, sauf une : 
A - Anémie
B - Thrombopénie
C - Elévation de la bilirubine conjuguée
D - Elévation des transaminases 
E - Erythroblastose


17-On dit qu'une présentation est engagée lorsque son plus grand diamètre :
A - Est au-dessus du détroit supérieur
B - A franchi le détroit supérieur
C - A franchi le détroit moyen
D - A franchi le détroit inférieur
E - A franchi la vulve


18-Une jeune fille de 16 ans présente une aménorrhée caractérisée par uneaugmentation très nette des gonadotrophines. Au niveau de quel(s) organe(s)peut siéger l'étiologie ?
A - L'hypothalamus
B - L'hypophyse
C - Les ovaires
D - Les surrénales
E - La thyroïde


19-Parmi les examens suivants, lequel (lesquels) doit (doivent) être réalisé(s)annuellement pour la surveillance habituelle d'une contraception orale paroestroprogestatifs combinés minidosés chez une femme de 30 ans sansantécédent pathologique : 
A - Dosage de la F S H plasmatique
B - Frottis cervico-vaginaux de cyto-détection
C - Vitesse de sédimentation
D - Dosage du cholestérol sanguin total
E - Numération des plaquettes sanguines


20-Chez une femme enceinte dont la sérologie de la toxoplasmose estnégative, vous devez conseiller de : 
A - Faire une sérologie de la toxoplasmose une fois par mois jusqu'àl'accouchement
B - Bien cuire la viande
C - Bien cuire les poissons
D - Bien laver les fruits et les légumes
E - Eviter les chats 


21-Parmi les antibiotiques suivants, quel(s) est (sont) celui (ceux) contre-indiqué(s) les 3 derniers mois de la grossesse :
A - Tétracylines 
B - Ampicilline
C - Aminosides
D - Chloramphénicol
E - Macrolides


22-La propriété anti-conceptionnelle d'une pilule oestro-progestativeminidosée peut être altérée par la prise concommitante de : 
1 - Barbiturique
2 - Hydantoïne
3 - Rifampicine
4 - Anti-inflammatoire


Compléments corrects :
A - 1,2,3
B - 1,3
C - 2,4
D - 4
E - 1,2,3,4


23-Une échographie est faite à 9 semaines d'aménorrhée. Quel est l'élémentqu'elle ne permet pas d'apprécier :
A - L'activité cardiaque
B - La longueur crânio-caudale de l'embryon
C - La localisation du placenta
D - L'existence des mouvements de l'embryon
E - Les dimensions du sac gestation

24-Parmi les facteurs suivants, tous sont considérés comme favorisant ledéveloppement d'un cancer du corps utérin, sauf un : 
A - Obésité
B - Diabète
C - Hypertension
D - Traitement progestatif
E - Traitement oestrogénique


25-Madame X présente après une aménorrhée de 2 mois et demi desmétrorragies d'abondance modérée. Parmi les examens ci-dessous, quel estcelui qui permet d'affirmer l'évolutivité de la grossesse ?
 A - Le dosage de l'HCG urinaire
B - Le dosage de l'HCG bêta plasmatique
C - Le dosage de la progestérone plasmatique
D - Le diagnostic immunologique de grossesse
E - L'échographie 


26-En cas de tumeur ovarienne solide ou mixte à l'échographie, chez une jeunefille, il faut : 
A - Ne rien faire
B - Opérer d'emblée 
C - Ponctionner par voie coelioscopique
D - Refaire l'échographie après les régles suivantes
E - Faire un test thérapeutique par oestro-progestatif ou progestatif


27 - Au cours du cycle menstruel, le pic de LH provoque : 
A - La fin des règles
B - La croissance du follicule
C - L'ovulation 
D - Le début des règles
E - La sécrétion d'oestradiol 


28- Le moyen le plus précoce pour diagnostiquer une grossesse est : 
A - L'examen clinique
B - La courbe thermique
C - La réaction immunologique de grossesse dans les urines
D - Le dosage de Bêta HCG plasmatique
E - L'échographie 


29 - Parmi ces propositions concernant le fibrome et la grossesse, laquelle estfausse: 
A - Le fibrome peut gêner le diagnostic d'une grossesse jeune
B - Si on constate qu'il existe un fibrome au 3ème trimestre d'une grossesse, il fautfaire une myomectomie
C - La nécrobiose aseptique est plus fréquente
D - On observe plus souvent des présentations anormales
E - Le fibrome peut constituer un obstacle à l'accouchement

30 - L'état pré-éclamptique d'une néphropathie gravidique typique comporteles symptômes suivants sauf un. Lequel ? 
A - Une protéinurie souvent importante
B - Une uricémie souvent élevée
C - Une hypertension artérielle
D - Des oedèmes
E - Une bactériurie importante 

>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 03 ) 

####SIKI####


31- La découverte d'une bactériurie significative à Protéus totalementasymptomatique chez une femme sans antécédent au 3ème mois de lagrossesse :
A - Doit faire pratiquer une urographie et une cystographie rapidement
B - Doit être traitée par des anti infectieux adaptés
C - Impose le port d'une sonde à demeure
D - Peut être négligé 
E - Impose le repos au lit trois semaines 


32 - Lorsque l'examen clinique semble normal, dans le cas d'une suspicion degrossesse extra-utérine, que faut-il faire :
A - Reconvoquer la malade quinze jours plus tard pour nouvel examen 
B - Faire une coelioscopie
C - Demander un dosage de bêta HCG et une échographie 
D - L'opérerimmédiatement
E - Aucune de ces actions n'est correcte 


33 - Une femme enceinte au terme de 2 mois a eu un contact avec un enfant. Ilapparaît chez celui-ci une éruption rubéoliforme 4 jours plus tard. Lesérodiagnostic est pratiqué deux jours après l'apparition de l'éruption del'enfant. Le titre est de 1/60. Quelle est votre interprétation ?
A - C'est une immunité ancienne, vous rassurez la patiente
B - Vous demandez un contrôle sérologique à 15 jours d'intervalle
C - Vous demandez un fractionnement avec recherche d'IgM
D - Vous estimez nécessaire de faire pratiquer une injection de gamma-globulinesspécifiques
E - Vous concluez à une rubéole de primo infection et demandez un avortement 


34- Le traitement non chirurgical du fibrome utérin comporte en général : 
A - L'administration d'oestrogènes
B - L'administration d'androgènes
C - L'administration de progestatifs
D - Un traitement radiothérapique
E - Une association de plusieurs de ces thérapeutiques


35 - La grossesse extra utérine à une fréquence accrue dans la(les)circonstance(s) suivante(s) : 
A - Antécédent de stérilité
B - Antécédent de salpingite
C - Antécédent d'avortement spontané du deuxième trimestre
D - Contraception par oestro-progestatif normo-dosé
E - Contraception par stérilet 


36- Un médicament tératogène, administré du 28ème au 35ème jour de lagrossesse, peut entraîner une atteinte : 
A - De l'oeil
B - Du système nerveux central
C - Du coeur
D - Des membres
E - Des organes génitaux externes 


37- Parmi ces quatre propositions, la(lesquelles) constitue(nt) une contre-indication à la pose d'un dispositif intra-utérin 
A - Antécédent de salpingite récente
B - Cardiopathie valvulaire
C - Nulliparité
D - Malformation utérine 


38 - La prescription de contraceptifs oraux : 
A - Nécessite l'autorisation des parents pour les mineurs
B - N'est pas renouvelable
C - Est limitée à une durée d'un mois de traitement
D - Est renouvelable dans la limite d'un an de traitement 


39 - Quelle indication thérapeutique, parmi les suivantes, vous paraît la pluslogique chez une femme de 50 ans présentant un gros utérus fibromateux avecménométrorragie et déformation de la cavité utérine à l'hystérographie ?
A - Myomectomie
B - Progestatifs
C - oestrogènes
D - Hystérectomie totale sans conservation des ovaires
E - Hystérectomie subtotale avec conservation des ovaires 


40 - Une femme de 55 ans sous oestrogénothérapie présente des métrorragies.Le bilan est le suivant : - Examen clinique normal - Cytologie cervicale normale- Hystérosalpingographie : muqueuse épaisse -Biopsie à la canule de Novak :endomètre hyperplasique. Vous devez : 
A - Rassurer la malade et poursuivre l'oestrogénothérapie
B - Rassurer la malade et arrêter l'oestrogénothérapie
C - Rassurer la malade et prescrire des progestatifs
D - Compléter le bilan par un curetage de la cavité utérine
E - Compléter le bilan par une échographie

41- Parmi les caractères suivants, indiquez celui qui s'applique aux anémiesgravidiques par carence martiale : 
A - Elles sont plus fréquentes que les anémies mégaloblastiques
B - Elles sont liées en grande partie au transport de fer de la mère vers le foetus etle placenta
C - Elles s'accompagnent en général d'une microcytose
D - Elles nécessitent une transfusion sanguine lorsque le taux d'hémoglobine estinférieur à 8 g/100 ml
E - Toutes ces propositions sont exactes


42- Madame X est enceinte et présente une aménorrhée de dix semaines. Elle ades hémorragies génitales modérées. Parmi les examens ci-dessous, lequelpermet d'affirmer la vitalité de l'oeuf ?
A - Les dosages d'HCG urinaire
B - Les dosages d'oestrogènes et de pregnandiol urinaires
C - L'échographie utérine
D - Le dosage de HPL 
E- Aucun de ces examens 


43- A quelle période du cycle menstruel la sécrétion de la glaire cervicale est-elle maximale chez une femme ayant des cycles réguliers de 28 jours ? 
A - 5ème jour
B - 8ème jour
C - 13ème jour
D - 23ème jour 
E - 28ème jour 


44- La composition d'un oestroprogestatif est la suivante : Les 7 premierscomprimés contiennent 30 mcg d'Ethinyl-oestradiol - Les 14 autres comprimés,40 mcg d'Ethinyl-oestradiol - La dose du progestatif reste constante. S'agit-il ?  
A - D'une pilule classique combinée
B - D'une pilule minidosée combinée
C - D'une pilule séquentielle
D - D'une pilule minidosée biphasique 
E - D'une micropilule 


45 - Quel(s) conseil(s) donnez-vous à une femme mariée de 25 ans prenant unepilule contraceptive oestro-progestative minidosée et devant recevoir unetriple antibiothérapie antituberculeuse (INH, Rifampicine Ethambutol) 
A - Exclusion INH
B - Exclusion Rifampicine
C - Arrêt de toute contraception
D - Autre méthode contraceptive après avis spécialisé
E - Diminution des doses de pilule oestro-progestative


46- Les propositions suivantes sont fausses, sauf une Le bilan d'uneaménorrhée secondaire chez une femme de 35 ans montre une selle turciquenormale, un taux élevé de FSH et de LH plasmatiques, un taux normal deprolactine et de testostérone, un test de grossesse négatif, un taux très bas deprogestérone, un examen gynécologique normal. Le diagnostic s'oriente vers :
A - Une dysgénésie gonadique
B - Une syndrome de Stein et Leventhal
C - Une tumeur hypophysaire
D - Une ménopause précose
E - Une aménorrhée psychogène


>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 04 ) 

####SIKI####

=> 21 PolyQCM de Gynécologie : les médicaments et Grossesse

1- Les antivitamines K type warfarine (Coumadine*), acénocoumarol (Sintrom*) : 

- sont des activateurs de l'antithrombine. 

- inhibent la synthèse de prothrombine. 

- sont contre-indiqués chez la femme enceinte. 

- s'administrent habituellement par voie buccale. 


2- Quelles sont les recommandations concernant les antibiotiques ? 

- les sulfamides sont contreindiqués en fin de grossesse en raison du risque hépatique 

- les quinolones sont contre-indiquées tout au long de la grossesse en raison du risque d'atteinte articulaire 

- les cyclines sont autorisées en début de grossesse 

- le risque d'atteinte cochléo-vestibulaire n'existe qu'avec certains aminosides : la streptomycine et la kanamycine 


3- Quel est le médicament qui, prescrit pendant la grossesse, expose le plus à une malformation fœtale de manière indiscutable ? 

a) Barbituriques 

b) IMAO 

c)Halopéridol 

d)Lithium 


4- Un seul de ces antiseptiques ou antibiotiques suivants peut être utilisé à n’importe quelle période de la grossesse, lequel ? 

- Acide nalidixique 

- Corimoxazole 

- Ampicilline 

- Sulfamides 


5- ………... peut avoir des effets tératogènes: 

- Ampicilline 

- Bétaméthasone (Betnésol*, Célestène*) 

- Salbutamol 

- Etrétinate (Tigason*) 


6- Parmi les médicaments suivants, quel est celui qui ne traverse pas la barrière placentaire ? 

a)Ampicilline 

b)Insuline 

c)Aspirine 

d) Digoxine www.hyperqcm.com 


7- La grossesse contre indique : 

- Les injections d’immunoglobuline humaine. 

- La vaccination antirabique. 

- La vaccination antigrippale. 

- La vaccination antirubéolique 


8- Parmi les anticoagulants suivants quel(s) est (sont) celui (ceux) qui est (sont) contre-indiqué(s) chez la femme enceinte en raison du passage de la barrière placentaire ? 

a) Phénindione (Pindione*) 

b) Héparine 

c)Warfarine (Coumadine*) 

d)Biscoumacétate d’éthyle (Tromexane*) 


9- Parmi ces antibiotiques, il est possible d’utiliser sans risque fœtal au cours de la grossesse : 

a) Céphalotine 

b)Vibramycine* 

c)Erythromycine 

d)Claforan*


10-La prise de barbituriqus au cours de la grossesse : 

- Augmente le risque malformatif. 

- Augmente le risque de détresse respiratoire. 

- Augmente le risque de postmaturité. 

- Expose à un syndrome de sevrage chez le nouveau-né. 

- Expose le nouveau-né à des troubles hémorragiques 


11- Une femme enceinte de 7 mois et demi a une pression artérielle de 16/10 cmHg, des œdèmes malléolaires, une uricémie élevée, une protéinurie à 2g par 24 heures. L’auscultation cardiopulmonaire est normale. Parmi les traitements suivants, lequel (lesquels) vous parait (paraissent) devoir être envisagé (s) ? 

a) Aldomet* 

b) Lasilix* 

c) Repos 


12- La grossesse ne contre indique pas la prise de : 

a) Tétracyclines 

b)Pénicilline 

c)Amoxicilline 

d)Rovamycine 


13- Le passage foeto-placentaire d’un médicament : 

- Augmente avec sa liposolubilité. 

- S’effectue essentiellement par diffusion passive. 

- Augmente avec l’age de la grossesse. 

- Concerne la fraction libre plasmatique. 

- Augmente quand le débit cardiaque est accru. 


14- Parmi les médicamentssuivants, quel(s) est(sont) celui(ceux) qui est(sont) contre-indiqué(s) chez la femme enceinte au premier trimestre ? 

a) Méthotrexate. 

b)Antivitamines K. 

c)Paracétamol. 

d)Salbutamol (Ventoline*). 


15- Les antibiotiques autorisés pendant la grossesse comportent : 

a) Tétracyclines. 

b) Cotrmoxazole. 

c) Amoxicilline. 

d) Spiramycine. 


16- Quelles sont les recommandations concernant les AINS ? 

- Proscrire après le 6ème mois 

- Eviter au 2ème trimestre 

- Si nécessaire, surveillance fœtale spécialisée : échographie avec doppler 

- Il n'y a aucune justification à prescrire ce type de médicament dangereux 


17- Quels médicaments courants présentent un risque tératogène important ? 

a) Soriatane® 

b)Roaccutane® 

c)A.I.N.S. 

d)Rifampicine® 


18- Chez la femme enceinte il est contre-indiqué de prescrire: 

- Chloramphénicol 

- Pénicilline G 

- Céphalosporines 

- Tétracyclines 

- Macrolides 


19- L'usage de deux des médicaments suivants est contre-indiqué pendant la première semaine de vie. Indiquez-les. 

- Phenobarbital (GARDENAL*) 

- Furosémine (LASILIX*) 

- Diazepam (VALIUM*) 

- Chloramphénicol 

- Acide nalidixique (NEGRAM*) 


20- Parmi les psychotropes suivants lequel possède la plus grande probabilité tératogène ? 

a) Lithium 

b) Antidépresseurs tricycliques 

c)Antidépresseurs IMAO 

d)Benzodiazépine 

e)Neuroleptique 


21- Parmi les antibiotiques suivants, lesquels peuvent être prescrits sans danger pendant les deux premiers trimestres de la grossesse ?  

Ampicilline  

Erythromycine 

Céfalotine  

Tétracycline  

Gentamicine 


=> Réponses : 1- BCD//       2- CD //       3- D //       4-C //           5- D//        6-D //        7- D //        8-ACD//        9- ACD //        10- BDE //        11-AC //        12-BCD //        13- ABCD //        14- AB //        15- CD //        16-ABCD //        17-AB //        18- AD //        19- DE //        20- A //        21- ABC


>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 05) 

####SIKI####

=> 20 PolyQCM de Gynécologie : la grossesse extra-utérine GEA

1- Une jeune femme de 32 ans vient au service des urgences pour des douleurs pelviennes et des métrorragies. A l'interrogatoire, on apprend que la patiente est porteuse d'un dispositif intra-utérin. Quel est le premier diagnostic à évoquer dans ce cas ? 

A. perforation utérine 

B. infection génitale haute 

C. colique néphrétique 

D. grossesse extra-utérine 

E. infection urinaire 


2- La grossesse extra-utérine a une fréquence accrue dans la ou les circonstances suivantes : 

A. Antécédent de stérilité 

B. Antécédent de salpingite 

C. Antécédent d'avortement spontané du deuxième trimestre 

D. Contraception par oestro-progestatif normodosé 

E. Contraception par stérilet 


3- Lorsque l'examen clinique semble normal lors d'une suspicion de grossesse extrautérine, que faut-il faire : 

A. Reconvoquer la patiente quinze jours plus tard pour nouvel examen 

B. Faire une cœlioscopie 

C. Demander un dosage de ß-HCG et une échographie 

D. L'opérer immédiatement 

E. Aucune de ces propositions n'est correcte 


4- Au cours des grossesses extra-utérines, le site d'implantation ectopique le plus fréquent est : 

A. Le pavillon tubaire 

B. L'ovaire 

C. La portion isthmique de la trompe 

D. L'ampoule tubaire 

E. La portion interstitielle de la trompe 


5- Une femme jeune présente des métrorragies d'installation récente. L'examen clinique trouve une masse latéroutérine douloureuse de volume modéré. Quel élément vous permet pratiquement d'éliminer une grossesse extra-utérine en activité ? 

A. Absence de retard de règles 

B. Kyste de l'ovaire connu 

C. Test de grossesse standard négatif 

D. Existence d'un stérilet en place 

E. Taux de ß-H.C.G. plasmatique inférieur à 5 milli-unités/ml 


6- Indiquez parmi les conditions suivantes, celle(s) qui peut(vent) être cause(s) de grossesse extra-utérine : 

A. Salpingite 

B. Stérilet 

C. Malformation tubaire 

D. Progestatifs microdosés 

E. Antécédents de plastie tubaire 


7- Les facteurs de risques de grossesse extra-utérine comportent : 

A. Les antécédents de salpingite aiguë 

B. Les micro-progestatifs 

C. Le stérilet 

D. Les antécédents d'appendicectomie 

E. L'âge supérieur à 40 ans 


8- Parmi les signes cliniques ci-dessous, quel est celui qui ne fait pas partie du tableau de l'inondation par rupture cataclysmique de grossesse ectopique? 

A. Douleurs scapulaires 

B. Douleur hypogastrique brutale 

C. Tachycardie

D. Contracture abdominale 

E. Douleur du cul de sac de Douglas 


9- Parmi les causes de G.E.U. donnez les propositions exactes: 

A. Séquelles de salpingite 

B. Endométriose tubaire 

C. Endométriose ovarienne 

D. Sténose tubaire unilatérale 

E. Migration prolongée de l'oeuf 


10- La grossesse extra utérine a une fréquence accrue dans la ou les circonstance(s) suivante(s): 

A. Antécédent de stérilité 

B. Antécédent de salpingite 

C. Antécédent d'avortement spontané

D. Contraception par oestro-progestatif normodosé 

E. Contraception par stérilet 


11- L'examen de certitude en matière de grossesse extra-utérine avant rupture est: A. L'échographie 

B. La coelioscopie 

C. L'hystéroscopie 

D. La colposcopie 

E. La radiographie 


12- La prise en charge de la GEU : 

A. peut être expectative sous stricte surveillance 

B. peut être médicale 

C. peut être chirurgicale 

D. est fréquemment cœlioscopique 

E. la trompe peut être conservée 


13- Parmi les items suivants lesquels peuvent être rencontrés au cours de la GEU : 

A. Aménorrhée 

B. Douleurs pelviennes latéralisées. 

C. Dosage de B-HCG négatif. 

D. Une image latéro-utérine et épanchement à l'échographie. 

E. Tous les items sont justes. 


14- La diagnostic de la GEU repose sur: 

A. L'échographie 

B. Le dosage de B-HCG 

C. L'examen clinique 

D. La cœlioscopie 

E. L'hysteroscopie 


15- Dans le diagnostic de la GEU : 

A. Le test de la grossesse n'a aucune signification 

B. Le taux de B-hCG est en discordance avec l'âge de la grossesse. 

C. L'échographie objective un utérus vide. 

D. La cœlioscopie pose le diagnostic de certitude. 

E. Toutes les propositions suscitées sont inexactes. 


16- Relevez la (ou les) proposition(s) correcte(s) relative(s) à la grossesse extrautérine : 

A. La fertilité ultérieure est compromise. 

B. Il s'agit d'une nidation ectopique de l’œuf. 

C. Elle n’entraîne jamais un état de choc. 

D. Elle peut être associée à une grossesse intrautérine. 

E. Elle peut avoir comme étiologie une salpingite chronique. 


17- Relevez la (ou les) proposition(s) correcte(s) relative(s) à la grossesse extrautérine : 

A. Son traitement n'est que chirurgicale. 

B. Le traitement peut être médicale. 

C. Elle met en jeu le pronostic maternel. 

D. Le traitement est souvent laparoscopique. 

E. La trompe ne peut être conservée. 


18- Relevez la (ou les) proposition(s) correcte(s) relative(s) à la grossesse extrautérine : 

A. Elle se manifeste par des métrorragies du deuxième trimestre. 

B. Elle se manifeste par des douleurs pelvienne latéralisées. 

C. La scintigraphie contribue au diagnostic des cas douteux. 

D. Le dosage des béta-HCG est négatif. 

E. Le toucher vaginal n'est pas douloureux. 


19- Réponses exactes concernant la GEU : 

A. Le délai nécessaire au doublement de l'hCG est de 12 heures 

B. Le principal signe échographique de GEU est l'absence de visualisation de sac intra-utérin 

C. Le traitement de référence de la GEU est l'abstention thérapeutique 

D. Le principal effet secondaire du traitement médical par méthotrexate est la douleur transitoire 

E. Aucune proposition n'est juste 


20- La méthode chirurgicale le plus utilisée pour traiter les ruptures d'une grossesse extra-utérine tubaire est: 

A. L'hystérectomie totale 

B. salpingostomy 

C. salpingectomie 

D. Salpingo-ovariectomie 

E. cautérisation électrique


=> Réponses :  1- D    //   2- ABE    //     3- C       4- D     //   5- E   //     6- ABCDE    //     7- ABC    //     7'-ABCDE   //     8- D    //     9- ABDE    //     10- ABE     //   11- B    //     12- ABCDE    //     13- ABD    //     14- ABCD     //   15- ABCD     //   16- A // BDE    //     17- BCD    //     18- B     //   19- BD     //   20- C 


>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 06 ) 

####SIKI####

=> 12 PolyQCM de Gynécologie : Le placenta praevia PP

1- Le placenta praevia :
A - Est un facteur de rupture prématurée des membranes
B - Peut ne se manifester qu'à l'accouchement
D - Nécessite toujours une césarienne
C - Favorise les présentations dystociques E - Peut entraîner une contracture utérine

2- Devant une hémorragie du 3ème trimestre de la grossesse, choisir parmi les propositions suivantes celle(s) qui est(sont) compatible(s) avec le diagnostic de placenta praevia.
A - Présence d'accélérations transitoires sur le rythme cardiaque fœtal
B - Fibrinogène à 0,9 g/l C - Uricémie à 511 mmol/l

D - Absence de protéinurie
E - Utérus contracté par intermittence

3- Dans l'insertion basse du placenta :
A - Le placenta est toujours inséré sur le segment inférieur
B - Il y a toujours des hémorragies soit pendant la grossesse soit pendant l'accouchement
C - Quand il y a des hémorragies au cours du travail, la rupture de la poche des eaux peut les arrêter
D - L'hémorragie liée à l'insertion basse du placenta peut entraîner une anémie fœtale sévère

E - L'échographie peut faire le diagnostic à 35 semaines

4- Au sujet du placenta praevia, donner la ou les propositions vraies :
A - Une échographie obstétricale à 34 SA (semaines d'aménorrhée) peut permettre le diagnostic de placenta praevia.
B - Les 3 risques principaux du placenta praevia sont la prématurité, l’hypoxie, et le traumatisme obstétrical.
C - En cas de placenta praevia central (placenta inséré sur le col) une hémorragie peut être provoquée par un rapport sexuel voire par des touchers vaginaux.
D - La prise en charge du placenta praevia nécessite une maternité de niveau 3. E - L'accouchement se fait en mode de Duncan

5- Quels éléments sont en faveur du diagnostic du placenta prævia ?
A - Hémorragie abondante de sang rouge
B - Douleurs utérines brutales
D - Notion de curetage, de césarienne
C - Fréquente souffrance fœtale E – A et C sont vraies

6- Au sujet du placenta prævia, donner la ou les propositions vraies :
A - Le risque du placenta prævia lors des contractions utérines est un décollement partiel entrainant une hémorragie.
B - Le diagnostique du placenta praevia se fait le plus souvent devant une clinique évidente.
D - Le placenta praevia peut être du à une implantation primitive au niveau du segment inférieur ou secondaire par extension progressive vers le segment inférieur.
C - La fréquence du placenta praevia augmente avec la multiparité, un utérus cicatriciel, une grossesse gémellaire. E – Toutes les réponses sont justes

7 - Le placenta praevia :
A - est l'insertion en totalité ou en partie du placenta dans l'isthme utérin
B - est diagnostiquée par l’échographie et le touché vaginal
D - L'anémie est un facteur favorisant
C - est responsable de métrorragie indolore E - Toutes les réponses sont vraies

8- L'hémorragie de placenta praevia :
A - est une hémorragie du troisième trimestre.
B - est une hémorragie faite de sang noirâtre.
D - est souvent associée à une hypotonie utérine
C - est une urgence obstétricale E - est indolore

9- Parmi les items suivants lesquels font parti des étiologies du placenta praevia ?
A - ATCDs d'avortement avec curtage
B - ATCDs d'endométrites
D - ATCDs de placenta praevia
C - Tabagisme passif

E - Favorise l'hémorragie de la délivrance

10- Le placenta praevia :
A - Est une hémorragie du 2e trimestre.
B - Il y'a hémorragie avec hypercinésie.
D - peut siéger au fond utérin
C - peut être recouvrant

E - L'hypertension gravidique est un facteur favorisant

11- Le placenta praevia :
A - est diagnostiquée par le touché vaginal
B - est diagnostiquée par l'échographie
D - est diagnostiquée par l'amnioscopie
C - est diagnostiquée par l'hysteroscopie E - favorise la prématurité

12- Le placenta praevia (PP) :
A - est la pénétration myométriale du placenta
B - est responsable d'une anémie maternelle
D - l'amniotomie par permet d'arrêter le saignement
C - est diagnostiquée par l'examen au spéculum

E - la césarienne s'impose en cas de PP recouvrant

=> Réponses : 1- ABC // 2- ADE // 3- ACDE // 4- ABCDE // 5- AD // 6- ACD // 9- ABCDE // 7- D // 8- ACDE // 12- BDE // 10- C // 11- BE


>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 07 ) 

####SIKI####

=> 13 PolyQCM de Gynécologie : l'endométriose

1- Une endométriose externe peut être évoquée devant : 

A – Métrorragie 

B - Dyspareunie orificielle 

C - Dyspareunie profonde 

D - Dysménorrhée 

E - Syndrome prémenstruel 


2- Une endométriose génitale peut être traitée efficacement par : 

A - Bêta-mimétique 

B - Estrogène pur 

C - Progestatif pur 

D - Danazol 

E - Castration 


3- Parmi les propositions suivantes concernant la coelioscopie pour endométriose,

l'une est inexacte : 

A - les biopsies ne sont pas nécessaires si les lésions macroscopiques sont typiques d’endométriose 

B - un traitement incomplet expose au risque de récidive 

C - un traitement médical préopératoire peut augmenter les chances de réussite chirurgicale 

D - le drainage simple des endométriomes est insuffisant 

E - le traitement du nodule rectovaginal nécessite une prise en charge multidisciplinaire 


4- L’endométriose peut être une des indications des agonistes de la GnRH: 

A - Vrai 

B - Faux 


5- L’indication des agonistes de la GnRH dans le cadre d’une endométriose diagnostiquée : 

A - est de première intention chez une patiente algique 

B - peut être portée dans le cadre d’adénomyose 

C - peut être associée à un geste chirurgical dans le cadre d’une assistance médicale à la procréation 

D - est possible en postopératoire et préassistance médicale à la procréation E - cette théarapie n'est

jamais indiquée dans le cadre d'une endométriose. 


6- L’endométriose : 

A - se définit comme la présence de myomètre dans le pelvis 

B - touche 1 % des femmes en âge de procréer 

C - peut être responsable de dyspareunies 

D - s’accompagne toujours de dysménorrhée et d’infertilité 

E - est favorisée par des règles faibles 


7- Les implants d’endométriose péritonéale : 

A - se localisent le plus souvent du côté droit 

B - évoluent sous l’influence des hormones sexuelles 

C - peuvent pénétrer sous le péritoine et occasionner des douleurs pelviennes 

D - leur développement est influencé par certaines cytokines 

E - sont capables de sécréter des hormones 


8- L’endométriose : 

A - est plus fréquente chez les femmes infertiles 

B - peut affecter la qualité ovocytaire 

C - peut créer des adhérences 

D - est responsable de douleurs dont la sévérité est liée à la taille de la lésion 

E - peut infiltrer les nerfs sous-péritonéaux 


9- L’endométriose : 

A - se transforme exceptionnellement en cancer 

B - protège du cancer du sein 

C - est associée à un risque plus élevé de cancer ovarien 

D - est une pathologie bien comprise 

E - ne récidive jamais 


10- Les dysménorrhées de l’endométriose : 

A - apparaissent en début de menstruation 

B - sont le mieux calmées par les anti-inflammatoires 

C - n’existent pas chez les adolescentes 

D - s’amenuisent avec le temps 

E - aucune des propositions ci-dessus 


11- Concernant l'endométriose quelle(s) est(sont) la(les) proposition(s) vraie(s) ? 

A - Il s'agit d'une localisation ectopique de la muqueuse utérine. 

B - L’échographie permet le diagnostic des implants endométriosique. 

C - Les principaux symptômes : infertilité & dysménorrhée. 

D - La cœlioscopie permet le diagnostic , et ne permet pas le traitement. 

E - Le principe du traitement repose sur la castration temporaire avec le decapeptyl. 


12- Concernant l'endométriose quelle(s) est(sont) la(les) proposition(s) vraie(s) ? 

A - Il s'agit d'une localisation eutopique de la muqueuse utérine. 

B - L’IRM est actuellement capitale dans le diagnostic. 

C - Les principaux symptômes : infertilité & algies pelviennes. 

D - L'hystroscopie permet le diagnostic. 

E - Le principe du traitement repose sur le blocage chimique de l'axe. 


13- Concernant l'endométriose quelle(s) est(sont) la(les) proposition(s) vraie(s) ? 

A - Il s'agit d'une localisation ectopique de la muqueuse utérine. 

B - Elle siège préférentiellement en niveau du cul-desac vaginal. 

C - Les principaux symptômes : infertilité & algies pelviennes. 

D - La cœlioscopie permet le traitement de certaines lésions 

E - Le principe du traitement repose sur la castration temporaire. 


Réponses : 1- ABCD 2- CDE 3- A 4- A 5- BCD 6- C 7- BCDE 8- ABCE 9- AC 10- E 11- ACE 12- BCE

13- ACDE



>>> Pour Continue la lecture & Télécharger ces QCM  passer à la page suivante  ( 08 ) 

####SIKI####


=> Voir Tous Les Cas clinique de Gynécologie : 


Mme Y., 21 ans, se présente à votre consultation pour des douleurs abdominales violentes. Elle dit avoir un retard de règles de 6 semaines et des métrorragies peu abondantes. L'examen obstétrical retrouve un utérus de taille normale dont la mobilisation est douloureuse avec empâtement du cul-de-sac droit. Le reste de l'examen clinique est considéré comme normal. Le bilan biologique met en évidence une concentration de β-hCG à 6 258 UI/l. Elle du groupe O rhésus négatif ; la RAI est négative


1- Que suspectez-vous ? 

A. Avortement spontanée 

B. Grossesse extra-utérine 

C. Menace d'accouchement prématuré 

D. Placenta prævia 

E. Môle hydatiforme 


2- Parmi les propositions suivantes relatives aux examens complémentaires, laquelle (lesquelles) est (sont) vraie(s) ? 

A. L'échographie objective un utérus vide. 

B. Le test de grossesse doit être positif. 

C. Le dosage de B-hCG est très élevé que ne le voudrait l'âge gestationnel. 

D. Le recours à la cœlioscopie est impératif pour le diagnostic. 

E. La cœlioscopie à visée diagnostique n'est recommandée qu'en cas de doute. 


3- Quelles attitudes thérapeutiques sont envisageables ? 

A. L'abstention thérapeutique est très recommandée dans cette situation. 

B. Le traitement par méthotrexate est indiquée d'emblée. 

C. Le traitement par méthotrexate est envisageable sous réserve de critères complémentaires. 

D. L'exérèse chirurgicale par cœlioscopie à priori. 

E. Aucune proposition n'est vraie. 


4- Au cours des prélèvements biologiques, la patiente présente un malaise avec tachycardie. L'échographie réalisée en urgence montre un épanchement liquidien important intra-abdominal et une annexe droite augmentée de volume. Parmi les propositions suivantes laquelle (lesquelles) est (sont) vraie(s) ? 

A. Il s'agit d'un tableau de rupture d'un hématosalpinx. 

B. Une intervention chirurgicale doit être réalisée en urgence. 

C. La prise en charge peut être expectative. 

D. La salpengectomie est indiquée sans discussion 

E. Le traitement par méthotrexate peut être efficace dans cette situation. 


5- Quels éléments d'orientation diagnostique, doivent être recherchés par l'interrogatoire ? 

A. Antécédent de stérilité 

B. Antécédent de salpingite 

C. Antécédent d'avortement spontané du deuxième trimestre 

D. Contraception par oestro-progestatif normodosé 

E. Contraception par stérilet 


6- Un an plus tard, vous revoyez cette patiente pour une nouvelle grossesse. Le résultat de sa RAI est positif – Parmi les propositions suivantes laquelle (lesquelles) est (sont) vraie(s) ? 

A. Il s'agit d'une allo-immunisation dans le système rhésus. 

B. L'obstétricien aurait dû préscrire gammaglobulines anti-D au moment de la GEU. 

C. Un test de Combs indirect doit être pratiqué 

D. L'échographie obstétricale doit chercher des signes d'hémolyse fœtale 

E. Toutes ces propositions sont vraies 


Les Répones : 1- B 2- AE 3- CD 4- AB 5- ABE 6- E


Cas Cliniques de Gynécologie


=> Voir Tous Les QROC de Gynécologie : 

QROC de Gynécologie


=> Télécharger le DIAGEST de Gynécologie : 

Télécharger + 13 500 QCM Diagest Internat Test Application PC



Vous Pouvez Téléchrgez tous ces QCM en cliquant sur l'un des deux Lien ci-dessous 

Volume :  2 mb

Format de fichier : PDF
Afficher les Commentaires
73745675015091643

-----------------------------------------
Téléchargement Simple et Rapide