Cours PDF résumés : ŒIL ROUGE DOULOUREUX (ORD)

Cours PDF résumés :  ŒIL ROUGE DOULOUREUX (ORD)


  • rougeur oculaire + douleurs pré-orbitaires, céphalées, nausées ou vomissements 

  • la rougeur oculaire prédomine autour de l’anneau limbique (cercle péri-kératique)

  • l’ORD est révélateur d’affections oculaires tjrs sérieuses, les principales causes sont :


  1. LES KERATITES :


  • c’est l’atteinte inflammatoire de la cornée 

  • SF : la rougeur s’accompagne de 

  • photophobie intense+++ 

  • douleur vive à type de corps étranger intraoculaire 

  • baisse de l’acuité visuelle +/- marquée 

  • SP : l’examen bio-microscopique retrouve

  • cercle périkératique

  • apprécie la perte de substance, la topographie et la profondeur des lésions 


  • il existe 2 types de kératites :


  1. kératites épithéliales : 

  • après examen à la fluorescéine  (lumière blanche puis bleu)

  • perte de substance de la cornée dessinée en vert par la fluorescéine 


  • étiologies :

  1. kératite herpétique :

  • 1ère cause à rechercher, parfois associée à une autre localisation (cutanée, génitale, buccale) 

  • affection grave, récidivante, pouvant mettre le pronostic visuel en jeux 

  • il s’agit le plus souvent d’une ulcération dendritique (en carte géographique) 

  • TRT (local) : acyclovir, ATB pour éviter la surinfection, cycloplégique (atropine)

    • Les CTC locaux ou par voie générale sont formellement CI*


  1. kératite traumatique :

  • Dc facile à l’interrogatoire le plus souvent abrasion par un corps étranger 

  • font partie de cette entité les photo-traumatismes (altitude, lampe à bronzer) 

  • pronostic favorable après ablation du corps étranger 

  • TRT (local) : collyre cicatrisant + ATB + cycloplégique + pansement oculaire 


  1. kératite microbienne :

  • secondaire à une conjonctivite bactérienne (surinfection d’une ulcération) 

  • lésions extensives pouvant aboutir à la forme grave d’ulcère à hypopion (pus dans la chambre ant) 

  • à un stade plus grave => panophtalmie avec fonte purulente de l’œil

  • TRT : ATB locale + générale, les CTC sont CI


  1. kératites stromales :

  • même signes cliniques que la précédente avec douleur et baisse de l’acuité V moins marquées

  •  biomicroscopie : opacité blanche dans le stroma ne prenant pas la fluorescéine (pas de perte de substance)

  • Etiologies : TBK, syphilis, herpes, zona, oreillon  


  1. LES IRIDOCYCLITES :


  • atteinte inflammatoire de l’uvée antérieure (iris + corps ciliaire)

  • uvée = choroïde + iris + corps ciliaire

  • SF :

  • douleurs profondes du globe oculaire

  • baisse de l’acuité visuelle

  • pas de sécrétion conjonctivale ni de photophobie


  • Dc positif : 

  • cercle périkératique 

  • effet Tyndall : cellules flottantes dans l’humeur aqueuse sous le faisceau lumineux de la lampe à fente (poussières brillantes dans un rayon de soleil)

  • précipités rétro-cornéens : précipités blancs à la face post de la membrane de Descemet 

  • myosis avec reflex photomoteur lent ou absent 

  • synéchies irido-cristalliniennes 


  • Dc étiologique : 

  • causes locales : affections oculaires 

  • causes focales : affections dentaire, sinusiennes, urinaires, génitales…

  • causes générales : 

  • infections : TBK, Syphilis, viroses

  • causes rhumatismales : SPA, Sd de Fiessinger Leroy Reiter

  • maladies générales : sarcoïdose, maladie de Behcet  

  • Evolution : par poussées avec régression laissant à chaque fois des séquelles 

  • CPC : synéchies irido-cristalliniennes => hypertonie oculaire secondaire, cataracte 

  • TRT : étiologique + symptomatique (atropine + CTC en collyre ou inj sous conjonctivales » + CTC par voie générale parfois) 


  1. LES EPISCLERITES


  • inflammation de l’épisclère (fine membrane située sous la conjonctive bulbaire)

  • Dc positif :

  • douleur élective à la pression du nodule d’épisclérite 

  • au biomicroscope : rougeur violacée sur la conjonctive bulbaire parfois centrée par un point jaune  

  • Dc étiologique : le plus souvent manifestations allergique d’origine rhumatismale +++

  • TRT : symptomatique => CTC locaux 


  1. LES CRISES DE GLAUCOME AIGUE OU GLAUCOME PAR FERMETURE DE L’ANGLE : 


- voir cours glaucome !!



👉 Pour Télécharger ce Fichier Passer à la Page Suivante
####SIKI####


Formation medicale
By : Formation medicale
Une bibliothèque numérique en ligne qui vous offre une base de documents, ainsi qu'il vous permet de les consulter, les télécharger et les échanger avec vos amis. destinée aux étudiants de medecine en particulier et les praticiens médicaux en générale, la simplification de la recherche scientifique.
Commentaires